Résumé

Si l'on explore avec attention l'histoire culturelle allemande, on y mesure facilement l'influence des bois. Un phénomène qui aurait pris racine lors de la bataille de Teutobourg. A l'époque romantique, la sylve s'est muée en un lieu de nostalgie et en symbole de la souveraineté nationale. Les nazis, eux, n'ont pas hésité à l'instrumentaliser, tandis que le cinéma d'après-guerre, dont notamment la série "Heimat", en a fait l'image rêvée d'un monde idéal. De Dominik Eulberg, garde-forestier le jour et DJ la nuit, à la jeune influenceuse sylvestre Fee Brouwers en passant par le prince Stephan de Lippe, éminent propriétaire forestier, aperçu plein de surprises du rôle central occupé par la forêt dans l'imaginaire collectif allemand.

Infos

Titre original
La forêt, un mythe allemand
Durée
55 min
Réalisateur
Klaus-Peter Wolf
Annebeth Jacobsen