«Les plages les plus chaudes de la côte flamande», la publicité polémique de La Panne

Edition numérique des abonnés

Le but de cette affiche : promouvoir le tourisme à La Panne, cette station balnéaire de la côte belge proche de la frontière française. Mais une personne n’a que peu goûté à cette publicité qui montre deux femmes allongées sur la plage en maillots de bain. Ce Belge, francophone comme le précise Het Laatste Nieuws, a porté plainte auprès du Jury d’éthique publicitaire.

Le slogan est écrit en anglais et peut se traduire comme suit : «  Découvrez les plages les plus chaudes de la côte flamande  ». Le plaignant, anonyme, estime que la formule employée joue sur l’ambiguïté des mots : entre « beach » qui veut dire plage et « bitch », une insulte pouvant être adressée à la gent féminine. Nos confrères du quotidien flamand notent que la personne qui a déposé cette plainte estime l’allusion insultante et dégradante. Le JEP promet, après enquête, «  de communiquer [sa] décision sur [son] site internet à la fin de la semaine  ».

Edition numérique des abonnés
Toerisme De Panne

Hottest ? Le climat bien sûr !

La ville de La Panne a également réagi par l’intermédiaire de Bram Degrieck, son échevin au tourisme. Il précise à Het Laatste Nieuws que la campagne publicitaire ne sera pas stoppée malgré la polémique : «  Notre collaboration avec Brussels Airlines court encore jusqu’à la fin du mois de mai  ». Pour apparaître dans les colonnes du magazine publicitaire distribué à tous les passagers de la compagnie aérienne, il faut débourser 1.300 euros, comme le précise 7sur7 :

«  En trois mois, nous pouvons toucher près d’un million de passagers. Comme il s’agit d’un public international, nous avons choisi un slogan en anglais. Je ne pense pas que le JEP va interdire la publicité. L’idée de cette campagne vient de nos services et je la soutiens encore totalement (…). Si le plaignant voit trop le mot ‘bitch’ dans le mot ‘beach’, cela ressort de sa sensibilité personnelle. La majorité des gens vont comprendre le message correctement  ».

L’échevin de La Panne précise en outre que l’adjectif « hottest », comprenez « les plus chaudes », «  n’est pas adressé aux deux jeunes femmes mais bien à notre climat. La côte belge est l’endroit avec le plus d’heures d’ensoleillement dans tout le pays ». Le responsable du tourisme pour la ville côtière précise par ailleurs que cette même affiche orne les trams faisant la liaison entre La Panne et Knokke depuis deux ans et a toujours «  recueilli des réactions positives  ».

Bram Degrieck a ajouté qu’il allait inviter le plaignant à venir profiter de La Panne le temps d’un week-end. Espérons qu’il fasse beau temps.