La Stib remet le couvert pour célébrer la qualification des Diables rouges

Edition numérique des abonnés

Les Belges n’en attendaient pas moins de la Stib. Et une nouvelle fois, la société des transports intercommunaux de Bruxelles a confirmé son rôle de supporter de premier rang. Après la qualification des Diables rouges face au Japon, en huitième de finale du Mondial russe, la Stib avait rebaptisé deux stations de métro  : Hankar était devenu Hankar de finale et Belgica s’appelait désormais Belgicampioen.

Rebelote ce samedi 7 juillet. Au petit matin, les premiers utilisateurs du métro bruxellois ont à nouveau pu constater deux changements de nom dans les souterrains de la capitale belge. La station Demey, située sur la commune d’Auderghem, a été rebaptisée « En Demey finale » après la qualification du Onze belge, ce vendredi 6 juillet, face au Brésil (2-1). Une autre station a vu son nom changer durant la nuit : Merode est ainsi devenu « Merode Duivels », jeu de mots – en néerlandais – pour célébrer les Diables rouges, bien évidemment.

La Stib a également annoncé, sur son compte Twitter, que de la musique brésilienne serait diffusée dans le métro bruxellois ce samedi 7 juillet : « Pour consoler le Brésil » et « leur rendre hommage », légende le pôle communication (bien inspiré) de la société de transports. Toujours est-il qu’il faudra que la Stib rivalise d’ingéniosité si les Diables rouges se qualifient pour la finale de la Coupe du monde. Face aux Français, le 10 juillet prochain.