Pour ne pas être en retard au travail, Dwayne Johnson démonte son portail à mains nues (vidéos)

BelgaImage
BelgaImage

Visiblement, il ne faut pas s’en prendre à Dwayne Johnson de grand matin. Son portail électrique l’a appris à ses dépens. Sur son compte Instagram, celui qui est surnommé « The Rock » par la planète entière a expliqué la mésaventure qui lui est arrivée dans sa résidence de Georgia alors qu’il devait se rendre au travail. L’acteur le mieux payé du monde a dû faire face à une panne d’électricité, rendant l’utilisation du portail impossible.

L’acteur de « Jumanji » a commencé par appeler des techniciens. Mais ils lui ont assuré ne pouvoir être sur place que 45 minutes plus tard. Visiblement, Dwayne Johsnon n’avait pas ses 45 minutes : il a donc démonté à mains nues ce portail qui, à en croire les photos et vidéos publiées par l’acteur, semblait plutôt robuste. Il explique sa démarche, comme l’épingle le Huffington Post  :

« Alors j’ai fait ce que j’avais à faire. J’ai poussé, tiré et arraché la porte complètement moi-même. Je l’ai arrachée du mur de briques, j’ai coupé le système l’hydraulique en acier et j’ai jeté le tout sur l’herbe. Mon équipe de sécurité a retrouvé le technicien et les soudeurs environ une heure plus tard – et ils étaient apparemment ‘incrédules et tout aussi effrayés’ ».

L’acteur devait absolument se rendre sur le tournage de « Black Adam » où toutes les équipes l’attendaient. « Ce n’est pas le truc le plus intelligent que j’ai fait, mais quand il faut aller travailler, il faut ce qu’il faut », écrit-il sur le réseau social de partage de photos. Sauter au-dessus de la clôture et « appeler un Uber » ? C’est probablement ce que les gens (qui possèdent un portail électrique…) auraient fait. Mais pas Dwayne Johnson, pas ce jour-là : « C’était un de ces matins où je n’étais vraiment pas d’humeur ».

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • 1-22278647_10155990153115934_2035067948_n-1

    Opération Shoe-Box: du bonheur en boîte

    À travers cette initiative solidaire, l’association Les Samaritains appelle à la générosité des Belges pour gâter, à leur manière, les personnes sans abri ou défavorisées.

  • Son père l’abandonne à six ans. Audrey Hepburn en restera angoissée pour la vie, cherchant l’affection auprès d’autres hommes. Une blessure qui ne se refermera jamais.

    Audrey Hepburn: une vie d’épreuves

    Derrière l’image glamour, tout en élégance et en charme, l’actrice soignait ses blessures. Un documentaire britannique de la réalisatrice Helena Coan révèle la part de souffrances et d’échecs personnels de la star.

  • Belgaimage

    Les chercheurs de pharaons (12)

    Dans un livre passionnant qui vient d’être réédité, Michel Duino retrace notamment la découverte du tombeau de Ramsès II. Un roman vrai qui se lit comme un polar. Nous publions cette partie de l’ouvrage sous forme de feuilleton.