Accueil Actu Télé

Attention spoilers: ce qu’il s’est passé dans le premier épisode de la saison 7 de «Game of Thrones» (vidéos)

La série la plus populaire du monde a fait son grand retour sur HBO aux États-Unis. On vous le résume – dans les détails, alors prudence…

Temps de lecture: 3 min

La série fantastique Game of Thrones est de retour, depuis dimanche soir aux États-Unis. Elle sera à découvrir ce lundi sur Be TV. Après un an de patience, le premier épisode de la saison 7 a été diffusé sur les écrans de nombreux fans. La série la plus visionnée au monde a fait son grand retour pour le bonheur de ses téléspectateurs sur HBO aux États-Unis.

L’épisode diffusé cette nuit est le premier épisode d’une série de 13 qui vont conclure la série en deux courtes saisons.

Spoilers

Dragonstone, premier épisode de la septième et pénultième saison, peut être résumé par l’ultime phrase prononcée par Daenerys Targaryen (Emilia Clarke) au cours de celui-ci : « Shall we begin  ? » (« Pouvons-nous commencer » ?). Le début de la fin semble être la formulation la plus appropriée pour désigner ce début de saison. La mère des dragons, seule héritière de la dynastie déchue des Targaryen, a posé le pied à Peyredragon, sa ville natale. Fait marquant : il s’agit de la première fois en sept saisons que tous les personnages principaux sont réunis sur le même continent : Westeros. Et ironie du sort, Peyredragon regorge de verre-dragon, l’arme capable de terrasser les white-walkers (marcheurs blancs), découvre alors Samwell Tarly. Face à cette révélation, il s’empresse de prévenir Jon Snow (Kit Harrington) par voie épistolaire. Car en effet, « L’hiver est là » et l’armée de marcheurs blancs se rapproche dangereusement du mur qui les sépare du reste du continent. Ce début de saison laisse présager ce que de nombreux fans attendent depuis sept ans : la rencontre entre Daenerys Targaryen et Jon Snow. De nombreux fans avaient développé des fanfictions à leur sujet, avant d’apprendre les liens de sang qui les unissait. En effet, Jon Snow serait le neveu de la Khaleesi.

L’épisode commence sur une scène dans laquelle Arya Stark (Maisie Williams) empoisonne les hommes de Walder Frey, en se faisant passer pour lui. Devenue une Sans Visage, elle a enfin pu exercer sa vengeance à l’encontre de l’assassin de plusieurs membres de sa famille lors des « Noces pourpres », lors de l’épisode 9 de la troisième saison. Cersei Lannister (Lena Headey) est la reine des Sept royaumes mais tente de trouver des alliés pour mieux asseoir son pouvoir. Menacée par tous les fronts, elle craint à la fois l’arrivée de Daenerys Targaryen sur Westeros et le récemment couronné roi du Nord, Jon Snow (Kit Harington).

Le cameo d’Ed Sheeran, le roux hirsute de la pop, aux multiples Grammys, en soldat chantant n’a pas fait l’unanimité. Bon nombre de spectateurs ont fait savoir leur déplaisir et le quotidien Variety a jugé la chose « ridicule ».

Controverse

Cette série, l’une des plus sombres et des plus controversées jamais réalisées, est critiquée depuis ses débuts en 2011 sur la chaîne HBO pour son extrême violence.

Les scénaristes ont brutalisé des femmes, tué des enfants, montré des scènes érotiques très crues et des dizaines de personnages y compris des principaux ont été torturés et/ou ont trouvé la mort par toute une panoplie de méthodes (découpé, poignardé, empoisonné, écorché, décapité, brûlé vivant, énucléé, éviscéré, etc). Le tout avec moult détails et gros plans. Ce qui n’a pas dégoûté les téléspectateurs, au contraire puisque l’audience a dépassé les 23 millions de personnes par épisode aux États-Unis.

« Game of Thrones » a remporté davantage d’Emmy Awards, de récompenses américaines de la télévision que n’importe quelle autre série de fiction. Elle est diffusée dans 170 pays avec des records d’audience.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Télé

Voir plus d'articles

À la Une