La moustache de Dali intacte… 28 ans plus tard

BELGAIMAGE
BELGAIMAGE - BELGAIMAGE

Les experts judiciaires chargés des prélèvements sur la dépouille de Salavador Dali, génialissime peintre surréaliste ont constaté que sa célèbre moustache était parfaitement conservée, 28 ans après son décès.

« Comme vous le savez, le corps de Dali avait été embaumé, il était momifié et la moustache a été préservée, comme l’a dit le médecin légiste Bardalet », a déclaré le secrétaire général de la Fondation Dali, Lluis Peñuelas Reixach, vendredi 21 juillet lors d’une conférence de presse relayé par le Huffpost.

La moustache « en croc » de Salvador Dali, mort il y a 28 ans, était même « dans sa position classique, à dix heures dix » a-t-il précisé.

« C’était un moment émouvant pour lui et pour nous aussi » a-t-il ajouté en évoquant cette moustache noire relevée, si caractéristique de Dali, qui s’en amusait en écarquillant les yeux.

Son exhumation a été exigée dans le cadre d’une reconnaissance de paternité. En effet, presque 30 ans après son décès, une cartomancienne de 61 ans, Pilar Abel, née à Figeras en Espagne, tout comme le peintre, a introduit une demande.

BELGAIMAGE
BELGAIMAGE - BELGAIMAGE

Cheveux, ongles et os

Plusieurs échantillons ont été prélevés ce jeudi sur le corps de Dali à savoir : des « cheveux, des ongles, et deux os longs ». Ils doivent désormais être analysés par l’Institut toxicologique de Madrid et comparés à l’ADN de la plaignante, ce qui prendra plusieurs semaines.

Si la filiation était prouvée, Pilar Abel, une femme aux yeux noirs et aux cheveux foncés, serait la seule descendance de Salvador Dali et pourrait prétendre à un quart de son héritage.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern