Accueil Actu Télé

Charlottesville : Jimmy Kimmel estime que la conférence de presse de Trump est un « désastre »

Le célèbre animateur est revenu sur la scandaleuse conférence de presse de Donald Trump dans son émission de mardi soir.

Temps de lecture: 2 min

Pour rappel, la ville de Charlottesville aux Etats-Unis a été frappée de plein fouet la semaine dernière. En effet, des militants d’extrême droite néonazie dont des membres du Klu Klux Klan s’en sont pris à des manifestants anti-racisme. La manifestation a rapidement dégénéré et viré au cauchemar après qu’une voiture ait foncé dans la foule tuant une femme de 32 ans et faisant plusieurs blessés graves.

Le président américain a réagi à cet événement seulement 48h après en condamnant les militants néo-nazis. Un long délai qui a choqué les Américains tout comme le reste du monde.

Plusieurs personnalités n’ont d’ailleurs pas manqué de relever l’attitude scandaleuse du président américain comme l’animateur Jimmy Kimmel.

« Je ne mentirais pas si je disais que je me sentirais plus à l’aise si Cersei Lannister dirigeait ce pays », voilà ce qu’a déclaré Jimmy Kimmel à propos de Donald Trump.

Après avoir énuméré la longue liste des attitudes déplacées et des actes manqués de l’actuel président des Etats-Unis en citant par exemple sa révélation « accidentelle » d’information classée avec les Russes, son attitude inappropriée face à la Corée du Nord ou encore son racisme et sa transphobie déguisée.

L’animateur s’adresse alors directement au peuple américain : « C’est la dernière chose que vous voulez faire. Mais la vérité est que vous avez fait une erreur. Vous avez choisi le mauvais gars ».

En conclusion, Jimmy Kimmel fait alors une proposition audacieuse : faire de Trump le premier roi d’Amérique. « L’Angleterre a une Reine, explique-t-il, elle vit dans un palais, tout le monde fait une grosse affaire quand elle se présente mais elle n’a aucun pouvoir du tout ! ».

Les Talk-Show dénoncent Trump

Dans le Late-Night sur la chaîne américaine NBC, le présentateur a également mis Trump face à ses réactions totalement inappropriées.

En effet, suite aux événements de Charlottesville, Trump a mis plusieurs jours à réagir avant de qualifier les suprématistes blancs le lundi de « répugnants » et « criminels et voyous ».

Toutefois, le président américain a publié le mardi une série de tweets et de retweets douteux qu’il a ensuite effacé avant sa conférence de presse qui a eu lieu plus tard dans la journée.

Une conférence de presse désastreuse que de nombreuses vedettes de télévision ne se sont pas privées de commenter.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Télé

Voir plus d'articles

À la Une