Un député français compare La République en marche à la Corée du Nord

©Belga
©Belga

Quelques heures après que le Pyongyang a annoncé avoir procédé à un essai nucléaire, le députe Les Républicains des Alpes-Maritimes, Eric Ciotti, a comparé La République en Marche à la Corée du Nord. Invité sur ce lundi matin sur BFMTV et RMC, Eric Ciotti a évoqué l’élection à la présidence de son parti. « Cette élection, c’est une chance », a-t-il dit. En réalité, le député veut faire comprendre aux Français qu’ils sont bien moins libres à La République en marche d’Emmanuel Macron. « Regardez ce qu’il s’est passé à En Marche : votes par internet, où chacun pouvait voter 10 à 20 fois, pas d’adhésion pour ceux qui viennent dans le mouvement, désignation, verrouillage des statuts, on dirait la Corée du Nord, le parti unique. On désigne les dirigeants depuis l’Élysée. Il n’y a pas de vote. Nous, on vote  ! » a insisté le député Les Républicains des Alpes-Maritimes.

 
  • Delphine: les secrets d’une royale réconciliation

    Le Roi a invité sa demi-sœur pour un déjeuner à deux au Château de Laeken. La rencontre étant informelle, tous deux posent de manière relativement décontractée, sur fond de fleurs et d’assiettes de grand-mère.

    Le roi Philippe a invité sa demi-sœur à déjeuner à Laeken pour faire connaissance. Le lendemain, le roi Albert et la reine Paola se sont déclarés heureux de cette initiative. Décryptage d’un moment de communication d’ores et déjà historique !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern