Une sur Tariq Ramadan: la rédaction de Charlie Hebdo menacée de mort

Capture d’écran - Twitter
Capture d’écran - Twitter

Insultes, appel à un attentat… Depuis sa parution, mercredi 1er novembre, Charlie Hebdo reçoit son lot de réactions haineuses. Nos confrères du magazine français Marianne rapportent même que l’hebdomadaire satirique aurait reçu plusieurs menaces de mort. En cause : la Une choc de Charlie sur l’islamologue Tariq Ramadan, accusé d’agressions sexuelles et de viol.

Marianne explique que Charlie Hebdo « subit une campagne d’insultes mais également des menaces de mort ». En cause, cette Une titrée « Viol, la défense de Tariq Ramadan ». On y voit l’islamologue suisse, en érection, qui déclare « Je suis le sixième pilier de l’islam ». Rappelons que depuis le 24 octobre dernier, Tariq Ramadan est accusé par différentes femmes d’agression sexuelle et de viol. Une enquête pour « viol, agression sexuelle, violences et menaces de mort » a même été ouverte à la suite des plaintes de deux femmes contre l’islamologue.

Sur Twitter, Marianne a épinglé quelques posts qui vont jusqu’aux menaces de mort. « C’est pour quand le prochain attentat chez Charlie Hebdo s’il vous plaît  ??? », s’interroge l’un d’eux. Tandis qu’un autre s’emporte : « Moi fiché S ou pas, Charlie Hebdo ça va vite s’arrêter ». Un troisième internaute déverse son fiel : « Charlie Hebdo sont un tas de déchets, et s’il faut d’autres tueries pour le rappeler, je dis que ça ne nous ferait pas que du mal ».

Heureusement, d’autres Twittos ont tenu à marquer leur soutien au journal satirique français. Je suis Charlie, ne disait-on pas en janvier 2015, au moment de l’attentat perpétré dans les locaux de la rédaction de l’hebdomadaire qui avait fait douze victimes.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern