La police de Los Angeles enquête sur Roman Polanski

La police de Los Angeles enquête sur Roman Polanski
Isopix

Marianne Barnard affirme que le réalisateur lui a fait des avances lorsqu’elle était enfant, selon le Los Angeles Times. Elle avait indiqué sur Twitter en octobre que Polanski avait pris des photos d’elle nue dans un manteau de fourrure sur une plage de Malibu et que la situation s’était aggravée ensuite. Elle a dénoncé les faits à la police de la cité des anges dans le courant du même mois, selon le Los Angeles Times.

L’avocat de M. Polanski, Harland Braun, a démenti les accusations portées contre son client dans un communiqué envoyé à l’agence allemande DPA. « Nous avons contacté le LAPD et allons leur remettre toutes les informations dont nous disposons et exhortons (les enquêteurs) à mener une investigation complète et approfondie », a-t-il dit.

Polanski ne pourrait être inculpé pour les faits car s’ils étaient avérés, ils seraient prescrits.

Plusieurs femmes ont accusé le réalisateur franco-polonais de faits similaires. La police suisse a indiqué en octobre qu’elle enquêtait sur une agression sexuelle après qu’une actrice allemande a affirmé avoir été violée en Suisse il y a 45 ans, lorsqu’elle était âgée de 15 ans. Une autre femme avait affirmé avoir été attaquée en 1973 à l’âge de 16 ans. En 2010, l’actrice britannique Charlotte Lewis avait révélé que l’homme l’avait également agressée sexuellement en 1983 lorsqu’elle était adolescente.

Polanski avait plaidé coupable en 1977 lors d’un procès pour « relations sexuelles illégales » avec une gamine de 13 ans, Samantha Geimer, mais avait fui en Europe en 1978 avant que le verdict ne soit prononcé.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern