Accueil Actu Soirmag

À voir et à revoir: les cinq films cultes de Chaplin, mort il y a 40 ans

Cette légende du cinéma s’était éteinte un jour de Noël 1977. Laissant derrière lui un immense héritage cinématographique.

Temps de lecture: 3 min

Il y a pile quarante ans, le cinéaste préféré des enfants s’éteignait. À l’âge de 88 ans, Charlie Chaplin est parti un 25 décembre. Un génie du cinéma et une success-story fracassante. Nous avons tous en tête l’une ou l’autre image de son jeu d’acteur. Réalisateur, acteur, producteur, scénariste, compositeur, il faisait tout divinement bien.

Pour mieux se souvenir de son œuvre, nous avons sélectionné cinq de ses plus grands films. À voir et à revoir.

1. Le Dictateur

Sorti en 1940, c’est le plus grand succès commercial de Charlie Chaplin. C’est aussi l’entrée du cinéaste dans le cinéma parlant et les adieux de Chaplin à Charlot. Dans ce film, il pose un regard éclairé sur un Occident qui bascule alors dans l’horreur du nazisme.

Un petit barbier vit dans un ghetto juif et ressemble comme deux gouttes d’eau au féroce dictateur de Tomania, Adenoid Hynkel, qui a décidé d’exterminer le peuple juif. Lors d’une rafle, le barbier est arrêté. Avec lui, Schultz, un opposant d’Hynkel.

Voir la vidéo sur mobile

2. Les Lumières de la ville

Encore muet, ce film sorti en 1931 montre un Chaplin à son sommet. Un bijou qui émeut autant qu’il fait rire. On y croise toutes sortes de personnages désœuvrés, luttant contre les épreuves et contre la crise économique qui fait alors rage.

Charlot est un vagabond. Il croise alors une jeune fleuriste aveugle. Il lui fait croire qu’il est riche. Il se met alors à travailler et à amasser de l’argent : assez pour permettre à la jeune femme de recouvrer la vue. Un film poignant qui traite de sujets forts : le suicide, le handicap et les inégalités sociales.

Voir la vidéo sur mobile

3. Le Kid

Il s’agit du premier long-métrage réalisé par Charlie Chaplin. Sorti en 1921, ce film burlesque donne à voir l’émouvante relation qui lie un pauvre vitrier et un enfant abandonné recueilli par celui-ci. L’enfant casse des carreaux pour aider son père d’adoption. Ce film, dès sa sortie, conquit la foule. Un triomphe populaire.

Voir la vidéo sur mobile

4. La Ruée vers l’or

Un autre film muet de Chaplin, sorti en 1925 cette fois. Le cinéaste revisite la conquête de l’Ouest, sous la neige. On se retrouve à la fin du XIXe siècle au Canada. Là, des chercheurs d’or s’activent dans les montagnes. Parmi ceux-ci, Charlot, un prospecteur, rencontre Big Jim dans une cabane. À deux, ils partent à la recherche d’une mine d’or.

À noter qu’en 1942, ce film a fait l’objet d’une reprise. En effet, Charlie Chaplin en personne en a fait une version plus courte, et sonorisée !

Voir la vidéo sur mobile

5. Les Temps modernes

C’est le dernier film muet de Chaplin. Et la dernière apparition de Charlot à l’écran. Sorti en 1936, ce long-métrage présente un personnage luttant pour sa survie dans un monde déjà largement industrialisé. Ouvrier dans une usine, Charlot resserre des boulons à longueur de journée. Jusqu’au jour où le travail à la chaîne a raison de lui. Sa santé se détériore, il quitte son poste et recueille une orpheline. Les deux vont alors s’allier pour survivre.

Voir la vidéo sur mobile

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une