Brigitte Bardot sur l'héritage de Johnny Hallyday: « Ça me dégoûte»

© PhotoNews
© PhotoNews

La bataille sur le testament de Johnny Hallyday qui oppose ses enfants Laura Smet et David Hallyday à Laeticia, unique héritière du chanteur, continue à délier les langues. Après Eddy Mitchell, Gérard Depardieu, Michel Drucker ou encore Jean Reno, c’est au tour de Brigitte Bardot de s’exprimer.

Interviewée ce samedi 24 février sur Europe 1, Brigitte Bardot n’a pas manqué de faire savoir ce qu’elle pensait de la polémique sur l’héritage de Johnny Hallyday.

« Ça me dégoûte. Moi je serais Laeticia, je remettrais les pendules à l'heure. Je redonnerais à Laura et David ce qu'ils méritent d'avoir » a-t-elle déclaré au micro des journalistes d’Europe 1.

« Je n'aime pas beaucoup la façon dont Laeticia a fait mettre les sociétés musicales Johnny au nom de sa grand-mère et de son père. Ça me choque un peu » a ajouté Brigitte Bardot.

La grand-mère de Laeticia, Elyette Boudou surnommée « Mamie Rock » par Johnny, est la gérante et l’unique représentante des sociétés françaises de Johnny Hallyday.

 
  • La soprano russe Anna Netrebko dans le rôle de Lady Macbeth, ici à Saint-Pétersbourg.

    Verdi au service de Shakespeare

    Par sa densité, son propos, ses caractères, son ambiance prenante autant qu’étrange, « Macbeth » est un incontournable de l’art lyrique.

  • La rencontre inattendue entre un livreur (H. Jemili) et un médecin à bout (M. Blanc).

    Michel Blanc au mieux de sa forme

    Les vraies bonnes comédies françaises sont devenues assez rares, mais fort heureusement pas inexistantes.

  • L’acteur français Ibrahim Koma incarne le valet de Phileas Fogg.

    L’œuvre de Jules Verne réadaptée

    L’excellent acteur britannique David Tennant, mais aussi le Français Ibrahim Koma qui incarne le valet Passepartout accompagnant Phileas Fogg dans son périple audacieux