Accueil Actu Stars

La maladie, la gloire, la pression du star-system: Avicii a tenté de s’en éloigner deux ans plus tôt avant de mourir

En 2016, le célèbre DJ suédois avait décidé de tout plaquer.

Temps de lecture: 2 min

La nouvelle est tombée en début de soirée, vendredi 20 avril, faisant l’effet d’une bombe aux quatre coins de monde. Tim Bergling, plus connu sous le nom de « Avicii » est mort, à l’âge de 28 ans. Son corps a été découvert sans vie à Mascate, capitale du sultanat d’Oman, a annoncé son agent, sans préciser les causes du décès. S’il était au sommet de la gloire avec des titres qui cartonnaient partout dans le monde, Avicii avait pourtant pris ses fans de court en annonçant il y a deux ans une pause dans sa carrière et la fin de ses tournées.

Une carrière foudroyante et épuisante

Il faut dire que la star tenait aussi un rythme insoutenable pendant plus de huit ans. En 2016, après 813 dates en huit ans – soit un concert tous les trois jours en moyenne – le jeune homme décide ainsi contre toute attente de prendre sa retraite pour souffler. Si les causes de son décès ne sont pas connues, son rythme de vie intense, fait de fêtes perpétuelles et de consommation excessive d’alcool, a fini par le faire flancher en 2014. Le DJ le plus célèbre de la scène électro a contracté une pancréatite aiguë et a dû subir une intervention pour une appendicite.

Les dessous du star-system

La même année, la star suédoise révélait les dessous du star-system dans les colonnes de Billboards : «  Il est difficile de dire non dans cette industrie. Vous voulez jouer tout et partout. Là, c’est mon corps qui a dit stop ». Avec ses nombreux problèmes de santé en 2014, la réalisation d’un nouvel album au même moment lui aurait provoqué énormément de stress. Il avait déclaré au magazine GQ que se produire pour des mix de grande ampleur le rendait « complètement nerveux  », et que boire lui donnait « confiance » en lui.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Stars

Voir plus d'articles

À la Une