Accueil Actu Télé

19h de RTL: les moments forts de la carrière de Hakima Darhmouch en vidéos

Elle a présenté le journal télévisé pendant douze ans. Aujourd’hui, la journaliste a décidé de quitter le navire RTL pour rejoindre celui de la RTBF.

Temps de lecture: 4 min

Un visage du JT de RTL s’en va à la concurrence. Depuis 1999, Hakima Darhmouch officiait pour l’entreprise privée. Et depuis 2006, elle présentait le 19h de RTL-TVI. Désormais, la carrière de la journaliste se continuera du côté de la RTBF, comme l’a annoncé RTL dans un communiqué qui précise que la vedette du JT a décidé « de réorienter sa carrière et de quitter le milieu de l’information et du journalisme pour se concentrer sur d’autres activités professionnelles qu’elle exercera dorénavant au sein de la RTBF ».

De son côté, Hakima Darhmouch a tenu à remercier RTL « pour tout ce qu’elle m’a permis d’accomplir au cours de ma carrière professionnelle ». Le Soir Mag a pu confirmer que, à tout juste 40 ans, elle deviendra manager au sein de la RTBF. Dans le nouvel organigramme de la chaîne publique, elle sera donc en charge de la culture pour tous les différents supports médias du groupe. Loin des activités de journaliste qu’elle exerce depuis près de vingt ans.

Les moments forts en vidéos

Toujours est-il que douze ans de journal télévisé, cela laisse des traces dans les mémoires des téléspectateurs. D’autant que Hakima Darhmouch était très appréciée du public, elle qui a déjà été élue à plusieurs reprises « présentatrice préférée des Belges ». L’occasion de revenir sur les moments forts de la carrière de Hakima Darhmouch au JT de RTL.

Une fois n’est pas coutume, le Soir Mag a décidé de commencer cette série de vidéos marquantes par la dernière en date. Le 13 mars 2018, la présentatrice avait terminé son journal en adressant son soutien et ses remerciements à ses collègues touchés par le plan de restructuration survenu chez RTL. 88 collaborateurs de l’entreprise avaient été remerciés. Très émue, elle avait rendu un hommage tout particulier à Marie-France Muschang, l’une des rédactrices en chef adjointes qui travaillait chez RTL depuis 33 ans.

Voir la vidéo sur mobile

Et puis, Hakima Darhmouch, c’était aussi quelques moments plus difficiles à contrôler. Des fous rires survenus à l’antenne sans crier gare. Une petite compilation s’impose.

Voir la vidéo sur mobile

Des interviews difficiles à gérer

Le 28 mai 2016, la présentatrice phare de RTL-TVI fêtait ses dix ans de JT. Le Soir l’avait rencontrée. L’occasion pour la journaliste de sélectionner les moments de sa carrière les plus marquants. Deux ans plus tard, l’occasion est toute trouvée pour ressortir quelques-uns de ces faits. À commencer par une interview difficile à gérer. Celle d’Yvan Attal et de Benoî Poelvoorde, alors en pleine promotion pour le film « Ils sont partout », sorti en 2016. « Benoit Poelvoorde est la personne la plus compliquée à interviewer », confiait-elle au Soir. « Je l’adore mais il met la barre très haut au niveau intellectuel et je n’ai pas envie de me louper, de l’ennuyer ».

Voir la vidéo sur mobile

Jamel Debbouze avait lui été beaucoup plus tendre avec la vedette du 19h. « Pour la petite histoire, nos parents sont originaires du même village au Maroc », précise Hakima Darhmouch. L’humoriste français s’était montré élogieux envers elle. « Il a voulu exprimer sa fierté que le JT soit présenté par quelqu’un de chez lui. (…) On était dans le contexte de Charlie Hebdo et il a terminé en me disant : ‘Je vous aime bien. Vous avez la classe’. C’était un beau et simple moment ».

Voir la vidéo sur mobile

La lourde actualité

Il y a ces moments tristes, ces nouvelles qui touchent tout le monde. Pourtant, les journalistes doivent savoir garder leur calme. Hakima Darhmouch pointe l’un de ces drames : celui de Sierre. « Nous avons plongé dans la tristesse des familles qui ont perdu leurs enfants insouciants qui se rendaient à la montagne », dit-elle. « C’est un tragique fait divers. Tant les familles que la population étaient accompagnés dans ce deuil, c’était délicat, émouvant teinté de musique et de recueillement. C’était très fort ».

Voir la vidéo sur mobile

Hakima Darhmouch se souvient aussi précisément du jour où Mickael Jackson est décédé. Elle était « une grande fan » et avait « fait sa propre sélection des morceaux qui allaient passer dans le journal ».

Voir la vidéo sur mobile

Et puis, bien sûr, il y a ce premier JT, le 28 mai 2006. « Veste rouge, cheveux courts, petit sourire. Je me suis beaucoup cherchée pendant des années », rit-elle. « Plus j’approche de la quarantaine, plus je me sens sereine. À 28 ans, on a envie d’être remarquée, d’être au top. Je suis libérée d’un poids ». Un poids du style qu’elle ne portera plus puisque la journaliste ne devrait plus apparaître à l’écran avant un moment. Elle n’aura d’ailleurs pas l’occasion de dire au revoir au public de RTL puisqu’elle a présenté son dernier JT la semaine dernière. Un secret jusqu’alors bien gardé.

Voir la vidéo sur mobile

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Télé

Voir plus d'articles

À la Une