La vidéo d’Animal Rights qui dévoile le terrible sort réservé aux volailles belges depuis l’élevage jusqu’à l’abattoir

La vidéo d’Animal Rights qui dévoile le terrible sort réservé aux volailles belges depuis l’élevage jusqu’à l’abattoir
Capture d’écran - Vimeo/AnimalRights

C’est un nouveau flagrant délit de maltraitance animale. La vidéo, tournée undercover par l’organisation Animal Rights, montre les dessous de l’industrie de la viande. Sur les images, on peut voir des employés de « la plus grande entreprise de services de volaille de Belgique » donner des coups de pied aux poulets pour les rassembler. Ensuite, ils les empoignent violemment pour les entasser, par dizaines, dans des containers. Les animaux suffoquent. Direction l’abattoir.

Voir la vidéo sur mobile

« Oh, ça casse ! »

« Parfois, il arrive que l’on casse une patte ou l’autre. Mais je ne peux rien y faire. Il faut prendre en considération que les poulets ont approximativement sept semaines quand on les emmène. (…) La première fois que ça m’est arrivé, (…) je me suis dit : ‘Oh, ça casse !’ », déclare un employé.

Ces propos sont enregistrés en caméra cachée par un membre d’Animal Rights qui est parvenu à infiltrer l’entreprise et à travailler une vingtaine de fois pour son compte, que ce soit en Wallonie ou en Flandre. Sa mission : capturer des milliers de poulets mais aussi, sous couverture, dévoiler les conditions de transport au public grâce à sa vidéo.

« Agonie infernale »

L’entreprise en question collabore avec de nombreuses enseignes : les supermarchés Aldi, Lidl, Carrefour ou encore Delhaize comme l’explique Animal Rights. « L’idée que la viande de poulet est produite d’une manière respectueuse des animaux est une illusion. Les 300 millions de poulets élevés chaque année en Belgique subissent une agonie infernale, de la ferme à l’abattoir », évoque Benoit Van den Broeck qui coordonne la campagne pour le compte de l’association Animal Rights.

 
  • Belgaimage

    Quel prince charmant pour Elisabeth?

    Majeure dans deux mois, la future Reine des Belges a encore quelques années devant elle avant de se marier. Qui seraient les prétendants possibles, de son âge, dans les Cours européennes ? « Soir mag » a fait l’exercice.

  • jail (DR)

    Ces femmes fascinées par les grands criminels

    De Landru à Salah Abdeslam, nombre de détenus dangereux reçoivent des lettres d’admiratrices transies. Quelles sont les raisons qui poussent certaines femmes à « consommer » de l’horrible ?

  • Belgaimage

    Le prince Andrew au cœur de l’affaire Epstein

    Le fils d’Elizabeth II connaissait très bien l’abuseur milliardaire, qu’il avait même invité à Balmoral en présence de la Reine !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Signé Stéphane Bern: best of

    Pendant les vacances, nous vous faisons profiter du meilleur de Stéphane Bern, grâce à un best of concocté spécialement pour vous. Cette semaine, (re)découvrez l’annonce de Michelle Obama: elle ne se présentera pas à la Maison-Blanche.