Accueil Actu Soirmag

Le festival de cinéma américain de Deauville s’est ouvert avec un film «très politique» sur les Kennedy (vidéo)

Le 44e festival de cinéma américain de Deauville s’est ouvert vendredi avec « Le secret des Kennedy », un film de John Curran qui dénonce la quête de pouvoir à tout prix, et un hommage à Jason Clarke qui y joue le rôle principal.

Temps de lecture: 2 min

« Cher Jason Clarke, vous portez l’excellence chevillée au corps », a déclaré la présidente du jury Sandrine Kiberlain avant d’accueillir l’artiste australien de 49 ans, « figure incontournable du cinéma américain » que le public a ovationné.

L’acteur incarne Ted Kennedy dans « Le secret des Kennedy » de John Curran, un film qui revient sur l’accident de voiture de 1969 dans laquelle mourut, parce que le sénateur ne se précipita pas pour la sauver, Mary Joe Kopechne, ancienne directrice de campagne de J.F. Kennedy. Et un film dont nous vous parlons également dans notre magazine sorti en librairies le 29 août.

Voir la vidéo sur mobile

Accueil mesuré

Le drame mit fin aux chances du frère de JFK d’accéder à la Maison blanche. « C’est un film très politique qui a suscité de vives réactions aux États-Unis », a déclaré juste avant la cérémonie, Jason Clarke. « Si vous devez juger Ted Kennedy, jugez-vous vous-même avant », a ajouté l’acteur qui a joué dans la saga de science-fiction « La Planète des singes : l’affrontement », ou encore dans le drame sur le sommet du monde « Everest ».

« Le secret des Kennedy » campe un Ted Kennedy sans réelle ambition présidentielle, peinant à être lui-même car rongé par la soif de pouvoir par procuration de son père, dont il cherche désespérément la reconnaissance. Le public de Deauville a applaudi de façon mesurée à la fin du film, après avoir ri face au ridicule de conseillers du sénateur prêts à tout pour préserver les chances de la famille Kennedy d’accéder à nouveau à la Maison blanche.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une