Patrick Sébastien quitte France Télévisions

Patrick Sébastien quitte France Télévisions

Il y avait de l’eau dans le gaz depuis quelques temps déjà. C’est à présent confirmé, Patrick Sébastien et France Télévisions, c’est officiellement terminé. L’animateur-producteur ne sera pas reconduit pour la saison 2019-2020.

Patrick Sébastien s’était, récemment, plaint de l’ambiance de plus en plus sombre qui règne dans les locaux des chaînes publiques françaises et avait lancé, la semaine dernière dans le magazine Télé Star, un ultimatum. « S’ils me donnent moins, je ne resterai pas. Et s’ils me donnent la même chose, je ne resterai pas non plus ! » Autant dire que l’animateur du « Plus Grand Cabaret du monde » était clair.

Cet ultimatum aurait été la goutte qui fait déborder le vase : la direction de France Télévisions a décidé de se séparer de l’animateur.

Trop, c’est trop

Le début des hostilités remonte à environs quatre mois. Patrick Sébastien s’était alors plaint dans le Parisien de ne pas être soutenu par la direction, le voyant comme une « injustice » alors que d’autres bénéficiaient d’un traitement de faveur. « On m’a enlevé des soirées pour mettre ces gens-là » expliquait-il en parlant de Nagui et Laurent Ruquier. « Il y a clairement deux poids, deux mesures. »

S’il a longtemps été protégé par ses bonnes audiences, l’animateur ne peut plus autant compter dessus. Depuis quelques mois, ses chiffres sont en chute libre, ses émissions dépassées par les autres chaînes de télévisions.

A la télé depuis 1975

En quarante-trois ans de télévision, Patrick Sébastien a animé une trentaine d’émissions. De « Carnaval » au « Grand Bluff » sur TF1 puis de « Fiesta » aux « Années bonheur » sur France 2, l’animateur a vu défiler des générations de téléspectateurs.

Rajeunissement de France Télévisions

Depuis l’arrivée de Delphine Ernott à la direction de France Télévisions, des nombreux animateurs vedettes des chaînes publiques ont été évincés. De Julien Lepers en décembre 2015, en passant par David Pujadas en juin 2017 jusque Lionel Chamouland, qui partira cet été.

Un grand rajeunissement des chaînes publiques qui n’a pas encore touché Michel Drucker, qui espère bien rester animateur jusqu’à ses 100 ans.

 
  • Verviers: la peur du lendemain

    La Vesdre coule paisiblement. Les débris qui la bordent rappellent le traumatisme vécu une semaine plus tôt.

    Dévastée par la Vesdre, l’ancienne cité lainière pleure ses morts, compte ses sinistrés et se prépare aux crises à venir.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern