Les héritiers de Prince demandent à Trump de ne plus utiliser sa musique

Les héritiers de Prince demandent à Trump de ne plus utiliser sa musique

Ce n’est pas la première fois que qu’un artiste (ou ses héritiers) dénonce(nt) l’utilisation sans accord de leur musique par Donald Trump. Les héritiers de Prince s’ajoutent donc à une longue liste d’artistes.

« Les héritiers de Prince n’ont jamais donné leur permission au président Trump ou à la Maison Blanche d’utiliser des chansons de Prince et ont demandé qu’ils arrêtent immédiatement toute utilisation » a déclaré Omarr Baker, le demi-frère de Prince, sur Twitter.

La famille du chanteur aurait demandé au président américain de ne plus diffuser la musique du chanteur lors de ses meetings et autres sorties publiques.

Le président a pris pour habitude de diffuser des chansons d’artistes sans demander leurs autorisations. Les Rolling Stones, Adele, R.E.M. ou encore Queen ont dénoncé cette utilisation de leurs chansons par le parti républicain.

 
  • Les montages financiers des royaux européens

    Plongé jusqu’au cou dans l’affaire Epstein, le prince Andrew a déclenché une nouvelle polémique en Angleterre en créant une très discrète société privée pour assurer la gestion de ses avoirs.

    Familles royales ou grandes familles de la noblesse ou de la haute bourgeoise, elles sont nombreuses à utiliser des constructions juridiques, comme des fondations, pour transmettre et perpétuer leur patrimoine.

  • GELUCK_belgaimage-174625282-full

    Geluck face à ses détracteurs

    Les détracteurs du projet de musée de Philippe Geluck sortent les griffes.

  • Le complexe des serres se découvre de plus loin cette année grâce à une belle promenade dans le parc privé du château.

    Parcours inédit dans les Serres de Laeken

    En raison du corona, une partie du complexe est inaccessible, mais, en échange, les visiteurs peuvent faire une longue promenade dans le parc du château royal ! À découvrir dès le 13 mai.

  • Le fisc peut s’emparer de 80% de la valeur d’un héritage à destination d’un ami ou d’un neveu. Le legs en duo est une solution à envisager à l’heure d’anticiper sa succession.

    Héritage, les règles ont changé

    Pour alléger les droits de succession, il est souvent intéressant d’inclure une association dans ses héritiers. Attention, les règles ont changé ! Explications.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern