Michel Drucker règle ses comptes dans une interview post-mortem (vidéo)

Fidèle à lui-même, c’est un Michel Drucker espiègle qui était invité autour de la table de Thierry Ardisson. Il s’est prêté au jeu de l’interview post-mortem de l’émission « Les Terriens du samedi. »

L’animateur, en direct du paradis, revient sur la longue carrière, ses regrets et ses envies. Pour aller jusqu’au bout du réalisme de la séquence, des hommages, inventés, ont été diffusés.

Parmi les hommages factices, ceux des chroniqueurs de «Touche pas à mon poste». Michel Drucker avoue alors qu’il réglera ses comptes avec Gilles Verdez « là-haut. » « Je lui réserve une place. Si tu me regardes. » Ce à quoi Thierry Ardisson ajoute : « Si Gilles Verdez ne va pas en enfer, il n’y a pas de justice quand-même. »

L’animateur de « Vivement dimanche » a réussi une séquence totalement surréaliste, laissant le public totalement hilare.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern