Michel Drucker règle ses comptes dans une interview post-mortem (vidéo)

Fidèle à lui-même, c’est un Michel Drucker espiègle qui était invité autour de la table de Thierry Ardisson. Il s’est prêté au jeu de l’interview post-mortem de l’émission « Les Terriens du samedi. »

L’animateur, en direct du paradis, revient sur la longue carrière, ses regrets et ses envies. Pour aller jusqu’au bout du réalisme de la séquence, des hommages, inventés, ont été diffusés.

Parmi les hommages factices, ceux des chroniqueurs de «Touche pas à mon poste». Michel Drucker avoue alors qu’il réglera ses comptes avec Gilles Verdez « là-haut. » « Je lui réserve une place. Si tu me regardes. » Ce à quoi Thierry Ardisson ajoute : « Si Gilles Verdez ne va pas en enfer, il n’y a pas de justice quand-même. »

L’animateur de « Vivement dimanche » a réussi une séquence totalement surréaliste, laissant le public totalement hilare.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Le nombre de permis de bâtir octroyés en Belgique pour de nouvelles constructions unifamiliales diminue progressivement. La tendance qui monte: l’habitat groupé.

    Batibouw, un vrai salon… virtuel

    Du 27 février au 7 mars, la foire du bâtiment se tient sur internet. Un vrai salon, avec des contacts avec les exposants, mais en ligne. Un thème à retenir: les logements modulables.

  • Les activités de prostitution sont interdites depuis octobre. Vont-elles reprendre le 1er mars?

    Prostituées, les oubliées du confinement

    La crise pousse des femmes à exercer leur métier dans la plus grande clandestinité. La commune de Schaerbeek demande des décisions claires au Comité de concertation.

  • La princesse Delphine s’est pliée de bonne grâce au jeu des photos témoins. Elle prend la pose ici devant le tombeau du roi Léopold Ier.

    Monarchie: Delphine dans la crypte royale

    Le 17 février, le Roi a invité sa demi-sœur à se recueillir devant les défunts de la Famille royale en l’église Notre-Dame de Laeken.