AfricaMuseum: une rénovation à 74 millions

P.-Y. Thienpont
P.-Y. Thienpont

Dans la Grande Rotonde toute en marbres chamarrés et statues dorées, un visage de bois ajouré se profile. Apaisé, sobre, imposant, contemporain, il affirme sa présence dans une pièce symbolique de ce que fut autrefois l’AfricaMuseum, un temple dédié à l’œuvre colonialiste « bienfaitrice » de Léopold II. Sans agressivité, la création de l’artiste Aimé Mpane impose sa force tranquille face aux sculptures anciennes louant la civilisation que la Belgique apporta au Congo. L’œuvre intitulée « Nouveau souffle ou le Congo bourgeonnant » remplace aussi superbement les anciens...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
Signé duBus
Signé Stéphane Bern