Accueil Actu Stars

Cinq ans après l’accident, l’homme qui a coordonné le sauvetage de Michael Schumacher se confie

Les faits s’étaient déroulés en Haute-Savoie, en France.

Temps de lecture: 2 min

Rappelez-vous, c’était il y a tout juste cinq ans. En 2013, Michael Schumacher était victime d’un terrible accident de ski sur les pentes des Alpes. Depuis, l’état de santé de l’ancien champion de Formule 1 est tenu secret par ses proches et par les équipes médicales qui ont entouré l’Allemand depuis l’incident.

Des premiers soins compliqués à prodiguer

Certains témoins du drame parlent, par contre. C’est notamment le cas de Stéphane Bozon, le lieutenant-colonel français qui a coordonné l’unité de secours en montagne qui s’est chargé de sauver Michael Schumacher. Il raconte le déroulement des faits au média allemand Focus : « Nous avons reçu l’appel des sauveteurs en montagne, qui ont pris soins de Michael Schumacher sur la piste ».

Là, les premiers éléments tombent, un atterrissage « sur la tête » et « une grave blessure à la tête ». Stéphane Bozon décide, sans attendre, d’envoyer un hélicoptère – « il était clair que c’était très grave », dit-il dans des propos repris par RTL. « Je me souviens encore que les médecins d’urgence de l’hélicoptère avaient eu des problèmes lors des premiers soins sur les pistes en raison de l’emplacement de l’accident. »

Le pire évité

Le lieutenant-colonel n’a rien oublié de ce sauvetage. Aujourd’hui, il confie qu’il « aimerait entendre de bonnes nouvelles à propos de Michael Schumacher ». Pourtant, aucune « bonne nouvelle » ne pointe son bout du nez alors que l’ex-pilote fêtera ses 50 ans le 3 janvier prochain. Stéphane Bozon revient encore un peu sur ce jour dramatique et révèle que tout aurait pu être « pire pour » Michael Schumacher :

« L’accident s’est produit au milieu de la saison, et à cette époque de l’année, il y a parfois plusieurs missions simultanées nécessitant un hélicoptère. Après tout, nous sommes responsables de plusieurs domaines skiables. Mais à ce moment-là, il n’y avait aucune autre mission. Nous n’avons pas eu à attendre. »

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Stars

Voir plus d'articles

À la Une