Record de hauteur: une pianiste a donné un concert à 5.000 mètres d’altitude (vidéo)

Capture d’écran - RTBF/Auvio
Capture d’écran - RTBF/Auvio

La performance artistique a duré une heure trente. Un effort intense puisque la pianiste ukrainienne, Evelina De Lain, se trouvait quelque part au beau milieu de l’Himalaya, à une hauteur où la pratique de la musique classique n’est pas forcément aisée : quelque 5.000 mètres d’altitude. À la clé, un record du monde, celui du concert de musique classique le plus haut du monde.

Le but n’était pas simplement d’établir un record. Evelina De Lain entendait aussi recueillir des fonds pour les personnes atteintes de fibrose kystique, indique la RTBF, et faire honneur à sa mère, décédée en 2017. Toujours est-il que le défi physique était de taille : « C’est l’une des choses les plus difficiles que j’ai dû faire, mais je ne suis pas du genre à craindre un défi. C’était un tel honneur de jouer ma musique dans les nuages ».

« Il faisait incroyablement froid, mais en réalité, le froid n’était pas aussi problématique que le vent », raconte celle qui a payé les pots cassés le lendemain du show. Puisqu’elle s’est alors évanouie. Le record, lui, était quoi qu’il arrive déjà entériné.

 
  • Les supporters de Trump n’en reviennent pas : ils sont dans le Capitole et ont stoppé la réunion des parlementaires.

    Le jour de honte des États-Unis

    Le dernier baroud de déshonneur du président Trump : envoyer ses partisans envahir le Congrès. La démocratie américaine a résisté.

  • Le charismatique fondateur d’Alibaba s’est «volatilisé».

    L’énigme Jack Ma: disgrâce d’un milliardaire chinois

    Le fondateur de l’empire Alibaba a disparu depuis octobre 2020. Une « volatilisation » inquiétante qui rappelle le sort d’autres hommes d’affaires réduits au silence par le pouvoir communiste. Mais où est donc passé Jack Ma ?

  • Une étude française récente montre que les chats domestiques s’attaquent à 200 espèces animales différentes.

    Mon chat, ce serial killer

    Super-prédateurs des jardins, nos matous ont un impact réel sur la biodiversité qui nous entoure. Ils tuent des milliers d’oiseaux ou de petits mammifères. Conseils.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern