En France, Johnny Hallyday est le plus gros vendeur de disques de 2018

Belga Images
Belga Images

2018 étant désormais bel et bien du passé, il était temps d’effectuer le classement des meilleures ventes d’album de l’année. Et c’est Johnny Hallyday qui remporte la victoire. Un an après sa mort et trois mois après la sortie de son album posthume « Mon pays, c’est l’amour », le King de la chanson française est parvenu à vendre quelque 1 500 000 albums.

Loin derrière lui, nous retrouvons Maître Gims à la seconde place, avec 612 000 exemplaires de son dernier opus « Ceinture noire » vendus. La troisième place est occupée par son petit frère, Dadju, avec 444 000 exemplaires de « Gentleman 2.00 » vendus.

La dixième et dernière place de ce classement est attribuée à Mylène Farmer. La chanteuse est parvenue à vendre 222 700 exemplaires de son disque « Désobéissance ».

De meilleures recettes que certains grands rappeurs américains

Et si le succès du dernier album du Taulier était prévisible en France, on ne s’attendait pour autant pas à ce qu’il vende plus d’albums que de grandes stars américaines. Une semaine après que « Mon pays, c’est l’amour » soit sorti, les ventes étaient estimées à 780 000 exemplaires. En comparaison, le très célèbre rappeur canadien, Drake, n’avait vendu « que » 732 000 exemplaires dans les sept jours qui avaient suivi la sortie de son dernier album, « Scorpion » sur un territoire bien plus grand …

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern