Quand La Goulue menait la danse

Belgaimage
Belgaimage

Toulouse-Lautrec la rendit célèbre. La Goulue fut sans doute l’incarnation des folles nuits parisiennes du XIXe siècle. Louise Weber de son vrai nom fut cette jeune femme délurée et libérée qui osa tout ce que l’on ne pouvait alors : danser le french cancan comme poser nue. La belle fit encore bien davantage comme on le découvre dans le livre « La Goulue, Reine du Moulin Rouge » que lui consacre la journaliste littéraire française Maryline Martin.

...
Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète