Charles Consigny dans ONPC: «Greta Thunberg ne me fascine pas du tout et m’angoisse beaucoup» (vidéo)

Charles Consigny dans ONPC: «Greta Thunberg ne me fascine pas du tout et m’angoisse beaucoup» (vidéo)

Charles Consigny, chroniqueur dans « On n’est pas couché » a des sérieux doutes concernant les marches des jeunes pour le climat. Alors que l’invité de l’émission de ce samedi soir, Hugo Veil, membre de Youth for climate, confiait avoir débuté des études d’ingénierie en environnement à la place de son rêve initiale de devenir astrophysicien, la remarque a fait bondir Charles Consigny, qui s’en est pris à Greta Thunberg, la jeune suédoise de 16 ans, à l’origine du mouvement.

« Je suis inquiet. Je suis inquiet pour la civilisation. Moi, j’ai l’impression qu’il y a derrière ce mouvement une part de régression quand même. Si vous renoncez à devenir astrophysicien pour devenir militant de la cause écologique, si votre horizon c’est Cécile Duflot alors que c’était Hubert Reeves, moi, je ne peux être que désolé », argumente le chroniqueur de France 2.

«Dans l'Histoire, quand on a mis en avant des enfants, ce qu'on fait là avec cette jeune Suédoise, qui moi m'angoisse beaucoup et qui ne me fascine pas du tout, qui est vegan, qui a convaincu ses parents de ne plus prendre l'avion, ils ne s'achètent même plus de cadeau à Noël dans sa famille. Je suis peut-être vieux jeu, mais ça m'inquiète », fustige Charles Consigny contre Greta Thunberg.

Hugo Viel a tenu à défendre l’adolescente. « Je trouve vraiment dommage que vous voyiez les choses comme ça. C’est toute une société qu’on veut transformer (…) Aujourd’hui, moi, je m’inquiète de savoir dans quel monde je vais vivre dans vingt ans ».

Depuis plusieurs mois, le mouvement Youth for climate ne cesse de se développer partout en Europe et dans le monde. Les grèves de l’école, chaque jeudi, mais aussi les manifestations comme la Marche du siècle, ce samedi à Paris, rassemblent des plus en plus de jeunes, de scientifiques mais aussi de simples sympathisants, prêts à tout pour une meilleure politique sur le climat.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern