Surfons tranquille: gare à la «sextorsion»

Belgaimage
Belgaimage

Cette technique baptisée « sextortion » connaît depuis quelques mois une activité intense. Vous recevez un mail dans lequel le pirate prétend avoir réussi à infiltrer votre ordinateur et à activer la webcam. Ce qui lui a permis de vous filmer pendant que vous consultiez du contenu pornographique. Il vous précise qu’en plus de cette vidéo, il dispose de l’historique des images et vidéos que vous avez regardées. Et là, il vous demande de lui envoyer l’équivalent de 2.000 € en bitcoins.

Il vous laisse 48 heures pour lui verser la somme et vous...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
Signé duBus
Signé Stéphane Bern