Mimie Mathy fait une croix sur la moitié de son salaire pour préserver « Joséphine, ange gardien »

belgaimage-95696277-full
Belga Image

Mimie Mathy a affirmé au micro de RTL avoir renoncé à une partie de son salaire pour préserver « Joséphine, ange gardien » ce vendredi 14 juin : « Je tiens à préciser que pour que la série continue, j’ai baissé mon cachet pour qu’on puisse continuer. Plutôt qu’arrêter et mettre toute une équipe au chômage », a-t-elle dit alors que la journaliste revenait sur son cachet de 250.000 euros par épisode. La star a ensuite précisé que son salaire avait été divisé par deux, ce qui ne l’empêchait pas de très bien vivre.

Selon Mimie Mathy, c’est la concurrence à laquelle la série doit faire face qui explique cette diminution de rémunération.

L’interprète de Joséphine a également profité de cette interview pour remettre les pendules à l’heure :« Ce que je trouve étonnant, c’est que le salaire d’un comédien comme moi qui commence à être âgé, ça choque. Alors que le salaire d’un footballeur qui n’a pas joué, comme Neymar, le transfert qui coûte une blinde, son salaire alors qu’il a mis deux fois les pieds sur le terrain (...) là ça ne choque personne ! »

 
  • Grand séducteur, Claude François aimait les très jeunes femmes.

    Claude François, sa part d’ombre

    Trois ans après la révélation de l’existence de sa fille cachée, une nouvelle enquête dévoile le goût du chanteur pour de très jeunes fans.

  • Le travail d’intégration permet une meilleure scolarité pour les élèves «dys». La tablette est un outil très utile.

    Apprendre à maîtriser les troubles «dys»

    Les enfants qui souffrent de dyslexie, dyscalculie, dyspraxie… sont souvent considérés comme distraits, rêveurs, peu intéressés ou agités. Ils seraient entre 3 et 7 %.

  • Environ 15% des colis proviennent de vendeurs en ligne qui ne sont pas enregistrés auprès de l’Union européenne : la TVA et des frais sont alors dus par l’acheteur au moment de la livraison…

    Achats sur internet : gare aux taxes

    Des prix parfois multipliés par trois une fois la livraison effectuée. Désormais, tout ce qui vient d’un vendeur hors Union européenne est frappé par la TVA et des frais. Conseils.

  • Il est encore temps de semer

    Shutterstock

    Que vous ayez un potager ou un balcon, il est toujours possible de semer quelques légumes pour l’hiver : à vous ensuite la salade de blé et la frisée aux lardons.