«Astérix et Obélix»: une potion magique pour le cinéma

Gérard Depardieu (Obélix) et Christian Clavier (Astérix) incarnent nos deux valeureux Gaulois.
Gérard Depardieu (Obélix) et Christian Clavier (Astérix) incarnent nos deux valeureux Gaulois. - RTL

L’un des plus gros succès du cinéma français, toutes catégories confondues, et certainement la meilleure adaptation d’une bédé : le « Mission Cléopâtre » d’Alain Chabat a fait la presque totale unanimité à l’exception… d’Albert Uderzo qui lui a même retiré son aval ultérieur. Une réaction négative qu’on ne comprendra jamais et qui, au bout du compte, précipitera le déclin d’une saga qui avait si bien commencé avec la première adaptation « en chair et en os » des aventures d’Astérix le Gaulois par Claude Zidi en 1999 avec « Astérix et Obélix contre César...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
  • Face au coronavirus, soutenons nos héros

    Le personnel médical est mobilisé pour faire face à la pandémie : ici un transfert de patient à l’hôpital liégeois MontLégia.

    Des centaines de personnes, dans les hôpitaux et ailleurs, se mobilisent pour vaincre l’épidémie qui frappe notre pays. Envoyez-leur vos messages de soutien via votre magazine.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern