Après un dimanche ensoleillé, les images choquantes d’une plage belge jonchée de déchets

Après un dimanche ensoleillé, les images choquantes d’une plage belge jonchée de déchets
Capture d’écran - Vidéo/VTM Nieuws

Qui dit beau temps dit, pour certains Belges, escapade à la côte belge. L’air y est parfois plus frais, et la baignade dans la mer du Nord peut faire du bien. En ces temps de canicule, 125.000 personnes – d’après VTM Nieuws – ont donc fait le choix de passer un dimanche ensoleillé du côté du littoral. Avec une dérive notée par nos confrères dès ce dimanche 30 juin, en soirée, qui publient une vidéo sur leur site web.

Sur la plage de Blankenberge, repère très touristique de la côte, les déchets ne font pas que remplir les poubelles. Ils jonchent également le sol, massivement. Le sable est recouvert de détritus. Les poubelles n’étaient, semble-t-il, pas assez nombreuses sur la plage. Ou pas assez souvent vidées. Résultat : des touristes peu scrupuleux ont choisi de déposer leurs déchets à même le sol. Triste résultat.

« Les gens viennent ici pour profiter »

Les autorités sont bien conscientes du problème. Le gouverneur de Flandre-Occidentale, Carl de Caluwé, appelle d’ailleurs dans De Standaard les bourgmestres à réagir face à ce problème récurrent et qui pourrait, si le beau temps persiste pendant l’été, à nouveau survenir. La bourgmestre de Blankenberge, Daphné Dumery (N-VA), directement visée par la vidéo de VTM, a réagi dans le même quotidien flamand : « Nous ne voulons pas de police de la plage. Les gens viennent ici pour profiter. Nous voulons qu’ils se sentent bien », note-t-elle.

Avant de prendre le problème en considération : « Il n’est pas non plus facile d’attraper quelqu’un en flagrant délit. Et il n’y a pas de nom sur les ordures, vous ne pouvez donc pas savoir après qui l’a laissée ». Reste à savoir ce qui sera concrètement fait par les communes du littoral pour éviter que cette gestion des déchets ne reste une « honte » belge, comme le titre Sudinfo.

 
  • Abus sexuels: le grand déballage

    Belgaimage

    Les affaires se multiplient. Les masques tombent. La parole se libère, pouvant aussi ouvrir la porte aux mensonges et règlements de comptes. Une révolution !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern