Une vingtaine de personnes armées débarquent sur le tournage d’un clip de Booba et ouvrent le feu

Une vingtaine de personnes armées débarquent sur le tournage d’un clip de Booba et ouvrent le feu
BelgaImage

Booba et ses équipes tournaient un clip dans un entrepôt désaffecté d’Aulnay-sous-Bois, en banlieue parisienne. Dans la nuit du mardi 20 août au mercredi 21 août, le tournage a été stoppé, comme l’annonce Europe 1 qui dévoile l’information, quand une vingtaine de personnes armées ont débarqué. Selon le média français, ils étaient là pour en découdre avec le rappeur surnommé B2O et avec toute son équipe présente sur les lieux du clip.

Plus que de la simple intimidation, la bande a ouvert le feu à plusieurs reprises et a également violenté des membres de l’équipe de tournage de Booba à l’aide de battes de base-ball. On dénombre trois blessés. L’un d’eux aurait été touché par plusieurs balles et emmené à l’hôpital. Son pronostic vital n’est pas engagé selon Europe 1, qui rajoute qu’une enquête a été ouverte par le parquet de Bobigny qui devra faire toute la lueur sur ces agissements violents. Les agresseurs avaient déjà quitté les lieux quand la police a débarqué.

Toujours est-il que Booba, lui, n’a pas été touché par cette agression, comme le précise le média hexagonal. Le rappeur, dont le combat de MMA face à Kaaris a été annulé par les autorités suisses, avait déjà quitté les lieux avant l’arrivée de la bande armée.

 
  • Résultats finaux: voici vos 7 merveilles de Belgique!

    La grand-place de Bruxelles.

    Vous avez été vraiment très nombreux à participer à notre élection des plus belles choses à voir dans notre pays. Pendant sept semaines, nous vous avons suggéré de voter pour l’élément que vous préférez parmi sept propositions.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern