«Capitaine Phillips»: l’histoire vraie d’une prise d’otages

À plus de 230 km des côtes somaliennes, deux camps vont se retrouver face à face...
À plus de 230 km des côtes somaliennes, deux camps vont se retrouver face à face... - RTL

Avril 2009. En mer Rouge, des pirates somaliens se hissent à bord d’un porte-conteneurs américain, le MV Maersk Alabama. Dans le souci de protéger son équipage, le responsable du navire, Richard Phillips, se livre au chef des assaillants. C’est le début d’une prise d’otages qui a fait grand bruit au pays de l’Oncle Sam, et pour cause : c’était la première fois qu’un bateau battant pavillon US était détourné par des pirates depuis le début du… XIXe siècle ! L’issue de l’affaire est connue : après quatre jours, les Navy Seals ont réussi à neutraliser les malfrats, et Phillips...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète