Mathilde à Venise, ou l’art de la diplomatie

Mathilde est arrivée en vaporetto dans la Cité des eaux.
Mathilde est arrivée en vaporetto dans la Cité des eaux. - BelgaImage

« Voir Venise… et vomir », impossible de dire qui, dans la délégation belge, lâcha en boutade cette expression napolitaine jadis déjà détournée par Goethe, mais elle collait plutôt bien à la situation. Ce vendredi 6 septembre, le temps était à la houle sur le Grand Canal et les vagues tapaient violemment sur les vaporettos, troublant les estomacs les plus fragiles. La « Sérénissime » Venise ne l’était pas tant ce jour-là finalement. Qu’importe ! Quand on est reine, on assume sa tâche dans tous les temps et avec le sourire. Malgré le...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète