L’actrice Camila Mendes révèle avoir été victime d’une agression sexuelle

Belgaimage
Belgaimage

À 25 ans, Camila Mendes est connue notamment pour son rôle dans la série « Riverdale ». Lors d’une interview accordée à « Women’s Health », l’actrice a révélé l’histoire qui se cache derrière la phrase qu’elle s’est fait tatouer en dessous de la poitrine, « To build a home » soit « Construire une maison ». Les larmes aux yeux, elle a expliqué ce que ces mots signifiaient pour elle. « J’ai fait faire ce tatouage après ma première année à l’université. J’ai vécu une très très mauvaise expérience. Quelqu’un m’a droguée et m’a violée  », a confié la jeune femme avec émotion.

Suite à cet événement traumatisant, l’actrice s’est jurée de faire tout ce qui était en son pouvoir pour se sentir à l’aise et en sécurité où qu’elle se trouve, comme si elle était à la maison. D’où le choix de son tatouage. À cause de son métier qui l’oblige à voyager constamment, Camila a dû trouver des solutions pour avoir l’impression d’être chez elle partout. « Si vous ne pouvez pas être à la maison, il faut la recréer avec vos habitudes », a-t-elle expliqué. C’est pourquoi elle a installé une routine, en dormant toujours dans les mêmes hôtels, en mangeant aux mêmes endroits et en suivant les mêmes cours de yoga quand elle est en déplacement. Elle peut également compter sur le soutien de son copain Charles Melton, lui aussi acteur dans « Riverdale », avec lequel elle est depuis un an.

Belgaimage
Belgaimage

 
  • Face au coronavirus, soutenons nos héros

    Le personnel médical est mobilisé pour faire face à la pandémie : ici un transfert de patient à l’hôpital liégeois MontLégia.

    Des centaines de personnes, dans les hôpitaux et ailleurs, se mobilisent pour vaincre l’épidémie qui frappe notre pays. Envoyez-leur vos messages de soutien via votre magazine.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern