On sait à présent quel goût avait la viande de dinosaure

On sait à présent quel goût avait la viande de dinosaure
Belga Image

Saviez-vous que les oiseaux actuels sont les descendants de certains dinosaures ? C’est ce fait qui a permis à des scientifiques de Yale et de Harvard de faire pousser un museau de vélociraptor à la place du bec d’un volatile en modifiant les embryons de poulet.

« Jusqu'à très tard dans le développement, le corps d'un oiseau ne ressemble pas à un corps d'oiseau, mais plutôt à celui d'un dinosaure. Il s'avère que bien que cela explique la petite taille du visage, cela n'explique pas la poussée démesurée du bec », a affirmé Bhart-Anjan Bhullar, professeur adjoint de paléontologie et de zoologie vertébrée à Yale et auteur principal de l’étude dont les propos sont rapportés par Slate.fr.

Le professeur a également profité de cette étude pour révéler le goût que la viande de dinosaure aurait pu avoir : selon lui, ces animaux redoutables auraient eu un goût d’oiseaux de proie, à savoir de faucon ou d’aigle, similaire à celui de la dinde.

Cependant, slate.fr rapporte que tous les dinosaures n’avaient pas le même goût. En effet, celui-ci varie en fonction de la composition musculaire de la bête mais aussi par ce qu’elle mange.

Ainsi, rapace ne peut se déplacer rapidement qu’en possédant des fibres musculaires rapides. Et ces fibres sont justement associées à la viande blanche. Mais il faut cependant garder à l’esprit que tous les dinosaures ne se ressemblaient pas.

 
  • Belgaimage

    Les règles de la légitime défense

    De plus en plus de Belges ont une arme à la maison. Mais quand peut-on l’utiliser pour se défendre ? Un point après le drame de Ferrières.

  • Le rover européen ExoMars foulera le sol martien au printemps 2021, comme ici sur cette vue d’artiste.

    2020: objectif Mars!

    Un rover américain et un rover européen décolleront cet été à destination de la Planète Rouge. Leur mission très ambitieuse: trouver des traces de vie extraterrestre.

  • Inutile pour les seniors de se lancer dans des activités pointues
: mieux vaut opter pour une musculation adaptée à son état général.

    Il n’y a pas d’âge pour se muscler

    Une étude britannique a démontré qu’en matière de musculation, il n’était jamais trop tard pour s’y mettre. Même à plus de 70 ans, les résultats sont bien plus rapides qu’on ne le croit ! Les explications d’un spécialiste en médecine sportive.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern