À la télé ce soir: «La taularde» ou «Crimes et pouvoir» (vidéos)

Belgaimage
Belgaimage

Ce soir, Soirmag vous propose un drame ou un film de suspense.

« La taularde (1re TV) », à 20h25 sur RTL-TVI

Mathilde, professeur de lycée, s’est sacrifiée pour que son compagnon, auteur d’un homicide, s’échappe de prison. Son abnégation bouleverse son fils Adrien qui ne la comprend pas. Maître Rutter, son avocate, lui explique que si elle ne dit pas où se trouve son mari, elle restera en prison à sa place…

« Crimes et pouvoir », à 20h55 sur 13ème Rue

Claire Kubik, avocate, mène une vie agréable avec son mari, Tom, un entrepreneur indépendant. Mais un jour, Tom est arrêté et conduit dans une prison militaire : Claire apprend alors que son compagnon lui a tu son passé de soldat, qu’il se nomme en réalité Ronald Chapman et qu’il est accusé de meurtre…

Les étoiles de Dominique Deprêtre

« Jamais de la vie », à 21h20 sur la Trois – trois étoiles

de Pierre Jolivet (2015)

Quelque part entre le mythique « Taxi Driver » de Martin Scorsese, l’univers des Dardenne et… « La raison du plus faible » de – et avec – notre Lucas Belvaux, l’auteur de « Ma petite entreprise » trouve un bel équilibre, forgé par Olivier Gourmet, grand acteur dont le cinéma belge n’a décidément pas fini d’être fier, également représenté par Marc Zinga et Thierry Hancisse au second plan. Et donc, plus que jamais, vive le cinéma… franco-belge !

« La taularde (1re TV) », à 20h25 sur RTL-TVI – deux étoiles

d’Audrey Estrougo (2015)

Avec Sophie Marceau en tête d’affiche et Julie Gayet (également coproductrice) en « guest star », Anne Le Ny et même « notre » Anne Coesens au second plan, cet ouvrage entièrement tourné dans une prison désaffectée de Rennes ne manque pas d’ambition et progresse de façon assez probante sans la moindre concession d’usage. Quelques approximations scénaristiques barrent le sans-faute.

« Un village presque parfait », à 21h05 sur France 3 – deux étoiles

de Stéphane Meunier (2014)

Ce remake méditerranéen de « Doc Hollywood » dont les Québécois avaient déjà tiré « La grande séduction » prend de faux accents méditerranéens pas vraiment déplaisants, car Didier Bourdon et Lorànt Deutsch s’entendent pour chapeauter une distribution de choix qui rappelle cet âge d’or de la comédie typiquement française qu’on croyait à jamais disparu. La critique parisienne s’est évidemment montrée critique, au contraire du public, selon un air connu.

« Débarquement immédiat ! », à 21h15 sur TMC – deux étoiles

de Philippe de Chauveron (2016)

On craignait le pire de la caricature avec cette comédie policière mettant aux prises deux agents rapatrieurs » et un Kabyle pris pour un Afghan en direction de… Kaboul. Si certains gags et situations cèdent à l’excès, d’autres sont plutôt bien envoyés et en fin de compte, on passe un bon moment comme toujours avec l’auteur des « Ducobu » et « Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu ? ».

« Les trois frères », à 22h55 sur TMC – deux étoiles

de Bernard Campan et Didier Bourdon (1995)

César de la meilleure première œuvre et gros succès à sa sortie, cette sympathique comédie vaudevillesque qui évolue en « road movie » acheva d’installer la popularité des « Inconnus ». Trop tardivement attendue, la suite sortie en 2014 fut un demi-bide.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern