C’est presque officiel : Ingrid Chauvin ne pourra pas adopter d’enfant

C’est presque officiel : Ingrid Chauvin ne pourra pas adopter d’enfant
Belga Image

De la tristesse et de la colère. C’est ce qu’a ressenti Ingrid Chauvin, la star de « Demain nous appartient » en apprenant que son dossier de l’adoption tomberait aux oubliettes d’ici quelques jours : « Notre agrément prend fin en novembre et je sais maintenant que notre dossier n’aboutira pas. Je suis en colère. Mais mon combat n’est pas fini. J’y passerai ma vie entière, mais je ne renoncerai pas à faire bouger les lignes sur la protection de l’enfance. C’est viscéral », a déclaré l’actrice de 46 ans à Télé Star.

Loin de se laisser abattre, Ingrid Chauvin a décidé d’être le porte-parole de toutes les personnes qui, comme elle, attendent désespérément qu’une agence d’adoption leur confie une petite tête blonde.

La comédienne affirme ne pas comprendre le fonctionnement pour le moins aléatoire de l’adoption en France, rapporte Pure People. Elle exige d’ailleurs que la France fasse un grand travail dans ce domaine, et presto !

La star est déjà maman d’un petit Tom, né en 2016 de son union avec le réalisateur Thierry Peythieu… un cadeau inestimable survenu après la perte de Jade, sa première fille : « Le mental est essentiel dans ces moments-là. (…) J’ai à peu près tout vécu : les échecs, les fausses couches, l’espoir et la déception. On avait même pris rendez-vous en Espagne pour un don d’ovocytes. (…) Et, finalement, Tom est arrivé sans aucun traitement. C’est mon bébé miracle », se réjouit-elle.

 
  • Delphine: les secrets d’une royale réconciliation

    Le Roi a invité sa demi-sœur pour un déjeuner à deux au Château de Laeken. La rencontre étant informelle, tous deux posent de manière relativement décontractée, sur fond de fleurs et d’assiettes de grand-mère.

    Le roi Philippe a invité sa demi-sœur à déjeuner à Laeken pour faire connaissance. Le lendemain, le roi Albert et la reine Paola se sont déclarés heureux de cette initiative. Décryptage d’un moment de communication d’ores et déjà historique !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern