Au Liban, des manifestants chantent «Baby Shark» pour rassurer un petit garçon effrayé (vidéo)

Au Liban, des manifestants chantent «Baby Shark» pour rassurer un petit garçon effrayé (vidéo)
Capture d’écran - Huffington Post

Désolé pour ceux qui cliqueront sur la vidéo. N’allez pas nous en vouloir, après, si vous avez la chanson « Baby Shark » dans la tête toute la journée, vous étiez prévenus, chers lecteurs. « Baby Shark », c’est ce tube fait pour les enfants, une comptine sud-coréenne ultra-répétitive mais au rythme entraînant et… entêtant. Ce samedi 19 octobre, des manifestants libanais ont utilisé cette chanson pour rassurer un jeune garçon.

Une maman et son fils de 15 mois ont été coincés sur la route face à des manifestants libanais, dans les environs de Beyrouth, Haut-Lieu de la contestation sociale qui s’est emparée du pays après que le gouvernement a souhaité mettre en place de nouvelles réformés. La population, elle, entend lutter contre les politiques du pays et accuse certains représentants de corruption, notamment.

Vidéo virale

Toujours est-il que cette vidéo redonne le sourire dans une période sombre pour le pays. Les hommes qui manifestaient n’ont pas supporté de faire peur à un enfant. Ils ont dès lors, tous ensemble, chanté « Baby Shark » pour le rassurer. Sur CNN, la maman raconte : « Je leur ai demandé de ne pas faire trop de bruit pour mon fils, Robin. Ils se sont mis à chanter, c’était spontané. Il adore cette chanson et il rit lorsqu’il l’entend à la maison ».

Rapidement, la vidéo de la scène a fait le tour du web, comme l’épingle le Huffington Post qui raconte même que le mari de la maman en question a vu les images avant qu’elle ne puisse lui raconter cette surprenante rencontre. « Baby Shark » serait même, aux dernières nouvelles, en train de devenir l’un des hymnes des manifestations libanaises…

 
  • Delphine: les secrets d’une royale réconciliation

    Le Roi a invité sa demi-sœur pour un déjeuner à deux au Château de Laeken. La rencontre étant informelle, tous deux posent de manière relativement décontractée, sur fond de fleurs et d’assiettes de grand-mère.

    Le roi Philippe a invité sa demi-sœur à déjeuner à Laeken pour faire connaissance. Le lendemain, le roi Albert et la reine Paola se sont déclarés heureux de cette initiative. Décryptage d’un moment de communication d’ores et déjà historique !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern