Sortie du «J’accuse» de Roman Polanski: un hashtag viral demande le boycott du film

Des manifestants devant un cinéma parisien lors de l’avant-première du film de Roman Polanski «
J’accuse
».
Des manifestants devant un cinéma parisien lors de l’avant-première du film de Roman Polanski « J’accuse ». - BelgaImage

La promotion du film, récompensé par le Grand prix du jury à Venise, a été perturbée, les acteurs Jean Dujardin et Emmanuelle Seigner ayant annulé des interviews, tandis que des émissions enregistrées avec Louis Garrel n’ont pas été diffusées ces derniers jours. Ce mardi soir, quelques dizaines de féministes ont bloqué une avant-première dans un cinéma parisien en scandant « Polanski violeur, cinémas coupables » et en brandissant des pancartes sur lesquelles était inscrit « Polanski persécute les femmes », appelant tous les cinémas à arrêter de projeter le film et les spectateurs à le boycotter.

« Les cinémas ont le droit de projeter ce film et les gens ont le droit fondamental d’aller le voir. Mais on ne peut pas faire comme si valoriser le film ne participait pas au verrouillage du secret », a indiqué à l’AFP la féministe Caroline De Haas, du collectif #NousToutes.

Un hashtag et des dizaines de tacles

Un hashtag #BoycottPolanski est également apparu sur les réseaux sociaux. Sous ce hashtag, on retrouve beaucoup de tweets demandant que l’on distingue l’homme de l’artiste. Éternel débat que l’on retrouve largement dans la presse ces derniers jours à l’occasion de la sortie du film de Roman Polanski, alors que l’homme est à nouveau accusé de viol.

Tandis que certains y détournaient mercredi les affiches du film, transformant notamment le « J’accuse » en « J’abuse » ou « J’acquitte ». Petit aperçu de ce qui se passe sur la toile.

La sénatrice socialiste Laurence Rossignol, ancienne ministre de la Famille, de l’Enfance et des Droits des femmes, a indiqué mercredi matin qu’elle « n’irait pas voir le film » et appelé tout le monde à en faire autant.

 
  • Le tueur n’a laissé aucune chance à Xavier Baligant. «
Malchance
» ou assassinat
?

    Meurtre de Xavier Baligant: un mystérieux SMS pour résoudre ce cold case?

    Été 2011 : Xavier Baligant est tué sur une aire d’autoroute française. Depuis, les enquêteurs font chou blanc. L’avocat de la famille demande une nouvelle expertise du téléphone de la victime, le dernier message reçu pouvant être un rendez-vous avec son meurtrier.

  • Même soutenu par Barack Obama, Joe Biden n’enflamme pas les foules américaines... mais les rassure.

    Joe Biden: nouveau cap pour l’Amérique?

    En tête dans les sondages, le candidat démocrate semble bien placé à 90 jours de l’élection présidentielle du 3 novembre. Plus posé mais aussi plus fade que Donald Trump.

  • OUVERTURE 20200707 Frou-frou Seine-4853

    Christine Bravo: «Ma vie au fil de l’eau»

    Christine Bravo se raconte au fil de l’eau, à bord du « Frou-Frou », un bateau qu’elle a rénové et sur lequel elle organise des croisières thématiques. De nos envoyées spéciales à Paris, Sophie Lagesse (texte) et Ingrid Otto (photos).

Signé duBus
Signé Stéphane Bern