À neuf ans, Laurent Simons va devenir le plus jeune diplômé universitaire du monde (vidéo)

Belgaimage
Belgaimage

Laurent Simons est né à Ostende il y a neuf ans et il possède un QI de 145, alors que les surdoués ont généralement un QI d’environ 130. Il y a trois ans, le petit garçon avait fait parler de lui car il entrait déjà en secondaire. L’année dernière, celui que l’on surnomme « le petit Einstein », s’est inscrit à l’Université d’Eindhoven aux Pays-Bas pour suivre des études d’ingénieur électricien. Précoce, Laurent Simons obtiendra son diplôme au mois de décembre prochain. Son jeune âge fera de lui le plus jeune diplômé universitaire au monde, devançant ainsi l’Américain Michael Kearney, diplômé en anthropologie à l’âge de 10 ans dans l’Alabama, en 1994.

Après une petite pause bien méritée, Laurent a l’intention d’entreprendre un doctorat en ingénierie sur la prolongation de la vie ainsi que des études de médecine. Il souhaite ainsi pouvoir aider ses grands-parents souffrant de problèmes cardiaques.

Le jeune Belge, qui parle quatre langues (anglais, allemand, français et néerlandais) est désormais courtisé par les plus prestigieuses universités du monde, fascinées par son talent. Laurent Simons souhaiterait quant à lui vivre en Californie, alors que ses parents privilégient Oxford en Angleterre. Ceux-ci veillent également à ce qu’il ait une vie d’enfant, dans la mesure du possible. « Nous ne voulons pas qu’il devienne trop sérieux. Il fait ce qu’il veut. Nous devons trouver un équilibre entre son enfance et ses talents  », a déclaré son père à CNN. Le jeune garçon aime en effet le karting, le cinéma et regarder des séries, comme les enfants de son âge.

Ses parents, tous les deux dentistes, ne comprennent pas comment leur fils a pu développer de telles capacités. « On pensait que ses grands-parents exagéraient en disant qu’il avait un don mais, par la suite, ses professeurs nous ont confirmé qu’il avait des capacités hors du commun  », expliquent-ils à CNN.

Belgaimage
Belgaimage

 
  • Belgaimage

    François De Brigode, photographe du confinement

    Le journaliste de la RTBF partage au quotidien un cliché de la situation actuelle.

  • Belgaimage

    Soutenons nos héros: vos messages

    Vous êtes nombreux à avoir répondu à notre appel de soutien envers tous les héros du quotidien pendant ce confinement. Voici une sélection de vos encouragements précieux. Merci à vous tous !

  • Dominique Strauss Kahn and Myriam L Aouffir attend the 16th Marrakech International Film Festival. Marrakech, Morocco - 05/12/2016//COLLET_0005-111/Credit:GUILLAUME COLLET/SIPA/1612060209 *** local caption *** 00784161

    Le retour gagnant de DSK

    Neuf ans après l’affaire du Sofitel, Dominique Strauss-Kahn s’est refait une santé. Aussi discret dans les médias qu’actif dans les affaires…

Signé duBus
Signé Stéphane Bern