À neuf ans, Laurent Simons va devenir le plus jeune diplômé universitaire du monde (vidéo)

Belgaimage
Belgaimage

Laurent Simons est né à Ostende il y a neuf ans et il possède un QI de 145, alors que les surdoués ont généralement un QI d’environ 130. Il y a trois ans, le petit garçon avait fait parler de lui car il entrait déjà en secondaire. L’année dernière, celui que l’on surnomme « le petit Einstein », s’est inscrit à l’Université d’Eindhoven aux Pays-Bas pour suivre des études d’ingénieur électricien. Précoce, Laurent Simons obtiendra son diplôme au mois de décembre prochain. Son jeune âge fera de lui le plus jeune diplômé universitaire au monde, devançant ainsi l’Américain Michael Kearney, diplômé en anthropologie à l’âge de 10 ans dans l’Alabama, en 1994.

Après une petite pause bien méritée, Laurent a l’intention d’entreprendre un doctorat en ingénierie sur la prolongation de la vie ainsi que des études de médecine. Il souhaite ainsi pouvoir aider ses grands-parents souffrant de problèmes cardiaques.

Le jeune Belge, qui parle quatre langues (anglais, allemand, français et néerlandais) est désormais courtisé par les plus prestigieuses universités du monde, fascinées par son talent. Laurent Simons souhaiterait quant à lui vivre en Californie, alors que ses parents privilégient Oxford en Angleterre. Ceux-ci veillent également à ce qu’il ait une vie d’enfant, dans la mesure du possible. « Nous ne voulons pas qu’il devienne trop sérieux. Il fait ce qu’il veut. Nous devons trouver un équilibre entre son enfance et ses talents  », a déclaré son père à CNN. Le jeune garçon aime en effet le karting, le cinéma et regarder des séries, comme les enfants de son âge.

Ses parents, tous les deux dentistes, ne comprennent pas comment leur fils a pu développer de telles capacités. « On pensait que ses grands-parents exagéraient en disant qu’il avait un don mais, par la suite, ses professeurs nous ont confirmé qu’il avait des capacités hors du commun  », expliquent-ils à CNN.

Belgaimage
Belgaimage

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Le nombre de permis de bâtir octroyés en Belgique pour de nouvelles constructions unifamiliales diminue progressivement. La tendance qui monte: l’habitat groupé.

    Batibouw, un vrai salon… virtuel

    Du 27 février au 7 mars, la foire du bâtiment se tient sur internet. Un vrai salon, avec des contacts avec les exposants, mais en ligne. Un thème à retenir: les logements modulables.

  • Les activités de prostitution sont interdites depuis octobre. Vont-elles reprendre le 1er mars?

    Prostituées, les oubliées du confinement

    La crise pousse des femmes à exercer leur métier dans la plus grande clandestinité. La commune de Schaerbeek demande des décisions claires au Comité de concertation.

  • La princesse Delphine s’est pliée de bonne grâce au jeu des photos témoins. Elle prend la pose ici devant le tombeau du roi Léopold Ier.

    Monarchie: Delphine dans la crypte royale

    Le 17 février, le Roi a invité sa demi-sœur à se recueillir devant les défunts de la Famille royale en l’église Notre-Dame de Laeken.