Clara Luciani : cette maladie neurologique qui la handicape à chaque concert

Clara Luciani : cette maladie neurologique qui la handicape à chaque concert
BelgaImage

La vie semble sourire à Clara Luciani depuis quelques mois. Après avoir sorti son premier album, « Sainte Victoire », en 2018, la chanteuse a rapidement enchaîné sur une réédition sortie le 22 novembre dernier. Elle a également reçu le prix « Révélation scène de l’année » lors des Victoires de la musique et pourtant, ce rythme de vie soutenu pourrait en fait nuire à l’artiste plus qu’on ne le pense : « « J’ai une maladie qui s’appelle le tremblement essentiel. C’est neurologique, héréditaire. Ma mère a ça aussi. Je tremble toujours un peu et c’est donc accentué avec le stress et la fatigue… » a-t-elle confié au Parisien.

Alors pour que le public ne s’en rende pas trop compte – et c’est plutôt réussi – la star a trouvé un subterfuge infaillible avec son équipe : « J'utilise un micro avec un fil que je tiens des deux mains et ça m'équilibre. Et les victoires, c'est la première télé où je n'ai pas trop tremblé, où on ne voyait pas à quel point, j'étais effrayée ».

Et « effrayée » est un faible mot : « Quand j’ai été nommée, je n’en dormais plus la nuit. Je m’en foutais de perdre ou de gagner. C’est l’exercice de chanter dans cette grande soirée qui me traumatisait. J’en tremble affreusement. Je suis légèrement angoissée par les Victoires de la Musique ... ».

 
  • Il y a 80 ans: la Belgique occupée

    Les soldats de la Wehrmacht hissent le drapeau nazi sur le toit du château royal de Laeken.

    Après la campagne des 18 jours, notre pays est envahi par l’armée allemande. D’abord effrayée, la population se fait peu à peu à l’idée d’intégrer un Reich censé durer 1.000 ans... Et ne manquez pas la suite de notre série : le 7 octobre, la Résistance. Le 15 octobre, la Collaboration.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern