L’Humanité en quête d’avenir

Le scientifique Michio Kaku évoque l’existence des «soeurs de la Terre», des planètes où il serait plus facile de vivre que sur Mars.
Le scientifique Michio Kaku évoque l’existence des «soeurs de la Terre», des planètes où il serait plus facile de vivre que sur Mars. - DR

Le point de départ de la réflexion de Michio Kaku est impressionnant : ce physicien de l’université de New York est convaincu que d’ici quelques dizaines ou centaines d’années, il sera indispensable à l’homme de trouver d’autres endroits où vivre que la Terre. Pour quelles raisons ? L’auteur cite évidemment les dérèglements climatiques, le manque de nourriture, l’épuisement des ressources, l’accroissement exagéré de la population… Mais il rappelle aussi qu’à plusieurs reprises, la vie a failli s’éteindre : « Une explosion titanesque survenue en Indonésie projeta un...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète