«Bim bam boum»: la chanson française de l’Eurovision junior devient virale et les internautes s’emballent (vidéos)

Capture d’écran - Twitter
Capture d’écran - Twitter

La jeune Carla ne s’attendait probablement pas à ça. La représentante française à l’Eurovision junior 2019 n’a pas gagné le concours le 24 novembre dernier. Mais une semaine après la diffusion du show musical, sa chanson devient un véritable tube sur les réseaux sociaux. Enfin, pour être tout à fait honnête, ce n’est pas tant la version originale de « Bim Bam Toi » qui fait le buzz que ses nombreuses reprises.

Depuis plus d’une semaine, les reprises se multiplient, comme l’épingle BFMTV. D’abord de gentils play-back, ensuite des versions bien plus parodiques. Et la vidéo qui a mis le feu aux poudres, c’est la reprise faite par Juju Fitcats, célèbre YouTubeuse fitness qui compte quelque 1,6 million d’abonnés. On la voit avancer dans un avion. La vidéo fait un tollé. Certains n’en peuvent plus, d’autres s’en détournent.

Résultat, les mots-clés « Bim Bam Boum » sont devenus extrêmement tendance sur Twitter où les montages pullulent : la version de Juju Fitcats devenant finalement plus parodiée que l’originale. La YouTubeuse prend certaines parodies avec humour, a-t-elle fait savoir, tout en acceptant volontiers la défense de certains internautes face aux moqueries qui vont un chouïa trop loin, les réseaux sociaux en somme… Carla, elle, a déclaré que Juju Fitcats était pile « dans la vibe de l’Eurovision ». Parodie adoubée !

 
  • Belgaimage

    Les règles de la légitime défense

    De plus en plus de Belges ont une arme à la maison. Mais quand peut-on l’utiliser pour se défendre ? Un point après le drame de Ferrières.

  • Le rover européen ExoMars foulera le sol martien au printemps 2021, comme ici sur cette vue d’artiste.

    2020: objectif Mars!

    Un rover américain et un rover européen décolleront cet été à destination de la Planète Rouge. Leur mission très ambitieuse: trouver des traces de vie extraterrestre.

  • Inutile pour les seniors de se lancer dans des activités pointues
: mieux vaut opter pour une musculation adaptée à son état général.

    Il n’y a pas d’âge pour se muscler

    Une étude britannique a démontré qu’en matière de musculation, il n’était jamais trop tard pour s’y mettre. Même à plus de 70 ans, les résultats sont bien plus rapides qu’on ne le croit ! Les explications d’un spécialiste en médecine sportive.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern