La robe « Travolta » de la princesse Diana n’a pas trouvé preneur lors d’une vente aux enchères

Lady Di avait porté cette robe longue en velours bleu nuit et aux épaules dénudées, créée par Victor Edelstein, à l'occasion d'un dîner donné en 1985 par le président américain Ronald Reagan, en l'honneur du prince et de la princesse de Galles. Estimée entre 250 000 et 350 000 livres (297 000 et 416 000 euros), la robe avait été immortalisée sur des photos où Diana dansait avec John Travolta au rythme de «You Should be Dancing», du film «La Fièvre du samedi soir».

Elle n'a pas atteint le prix de réserve, c'est-à-dire le prix minimum, de 200 000 livres (près de 238 000 euros). En revanche, les prix de deux autres pièces appartenant à Lady Diana se sont envolés. Une seconde robe en velours bleu, dessinée par Katherine Cusack en 1986, a été adjugée à 60 000 livres (frais inclus, 71 000 euros), le double de son estimation maximale.

Une robe plus courte de Catherine Walker, dans un style marin, que la princesse « portait en privé » selon la maison de vente, s'est vendue à 35 000 livres (41 600 euros), bien plus que son estimation de 6 000 livres. La princesse, son compagnon Dodi Al-Fayed et leur chauffeur Henri Paul sont morts le 31 août 1997 dans un accident de voiture dans un tunnel sous le pont de l'Alma, à Paris.

La rédaction avec AFP

 
  • Dossier: Harry et Meghan, le coup de grâce

    Isopix

    Il a annoncé avec son épouse Meghan Markle qu’ils se retiraient de leurs fonctions royales. Une situation inédite en Angleterre. Soir mag décortique en long et en large la crise actuelle.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern