Au Canada, un homme condamné pour s’être approché trop près d’une baleine

BelgaImage
BelgaImage

Scott Babcock a été condamné à une amende de 2.000 dollars canadiens (1.340 euros) et à deux jours de travaux d’intérêt général «pour sensibiliser le public à la sécurité des plaisanciers autour des baleines», selon un compte-rendu de la décision publié mardi par le ministère des Pêches et Océans.

Il a été reconnu coupable d’avoir dérangé une baleine à bosse bondissant hors de l’eau au large de la côte du Pacifique. Un tribunal a retenu comme élément à charge une photo de la scène prise par des gardes-pêche. L’incident s’est produit huit jours après l’entrée en vigueur en 2018 d’un nouveau règlement sur la protection des mammifères marins au Canada.

Ces nouvelles règles interdisent de s’approcher à plus de 100 mètres de la plupart des baleines, dauphins et marsouins. Au Canada, la population de rorquals à bosse du Pacifique Nord est classée comme «espèce menacée» depuis 2005.

 
  • Les montages financiers des royaux européens

    Plongé jusqu’au cou dans l’affaire Epstein, le prince Andrew a déclenché une nouvelle polémique en Angleterre en créant une très discrète société privée pour assurer la gestion de ses avoirs.

    Familles royales ou grandes familles de la noblesse ou de la haute bourgeoise, elles sont nombreuses à utiliser des constructions juridiques, comme des fondations, pour transmettre et perpétuer leur patrimoine.

  • GELUCK_belgaimage-174625282-full

    Geluck face à ses détracteurs

    Les détracteurs du projet de musée de Philippe Geluck sortent les griffes.

  • Le complexe des serres se découvre de plus loin cette année grâce à une belle promenade dans le parc privé du château.

    Parcours inédit dans les Serres de Laeken

    En raison du corona, une partie du complexe est inaccessible, mais, en échange, les visiteurs peuvent faire une longue promenade dans le parc du château royal ! À découvrir dès le 13 mai.

  • Le fisc peut s’emparer de 80% de la valeur d’un héritage à destination d’un ami ou d’un neveu. Le legs en duo est une solution à envisager à l’heure d’anticiper sa succession.

    Héritage, les règles ont changé

    Pour alléger les droits de succession, il est souvent intéressant d’inclure une association dans ses héritiers. Attention, les règles ont changé ! Explications.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern