Sophie Davant critiquée pour son comportement avec Sylvie Vartan dans «La chanson française fête le 31» (vidéo)

Sophie Davant critiquée pour son comportement avec Sylvie Vartan dans «La chanson française fête le 31» (vidéo)
Capture d’écran Youtube

À l’occasion de la nouvelle année, France 2 avait, comme d’habitude, concocté à ses téléspectateurs un show, avec un tas d’invités. Grande nouvelle cependant cette fois-ci, ce n’était pas Patrick Sébastien qui était aux commandes de l’émission, baptisée « La chanson française fête le 31 ». C’était un trio 100 % féminin, composé de Daphné Bürki, Faustine Bollaert et Sophie Davant.

Et cette dernière notamment n’a pas conquis les téléspectateurs, surtout à cause du comportement déplacé qu’elle a eu avec Sylvie Vartan, comme le fait remarquer RTL info. L’artiste de 75 ans était interviewée par la présentatrice d « Affaire conclue », mais n’a pas vraiment eu le temps de s’éterniser sur les réponses qu’elle donnait. Car en effet, Sophie Davant n’avait pas l’air très intéressée par les propos de Sylvie Vartan, tentant de la couper, et avait les yeux rivés sur le prompteur. L’animatrice lance même un « Super », à la fin de la phrase de la chanteuse, lui prenant le coude, l’air de dire qu’il était temps de s’en aller.

Évidemment, sur les réseaux sociaux, la scène a fait réagir les téléspectateurs, ainsi qu’une chroniqueuse de « Touche pas à mon poste ». « J’adore Sophie Davant mais ce n’est pas possible de s’adresser à Sylvie Vartan sans la regarder, à cause du prompteur », écrit donc Danielle Moreau sur Twitter. « Sophie Davant met quand même un point d’honneur à indiquer à son interlocuteur qu’elle n’en a rien à carrer de ce qu’il raconte, ça confine au génie », rajoute un autre Twittos.

« La chanson française fête le 31 », n’a pas eu le même succès que les réveillons passés, quand Patrick Sébastien était aux commandes. L’émission n’a rassemblé que 2,85 millions de téléspectateurs cette année, contre 3,78 en 2018, soit un million de plus.

 
  • Les supporters de Trump n’en reviennent pas : ils sont dans le Capitole et ont stoppé la réunion des parlementaires.

    Le jour de honte des États-Unis

    Le dernier baroud de déshonneur du président Trump : envoyer ses partisans envahir le Congrès. La démocratie américaine a résisté.

  • Le charismatique fondateur d’Alibaba s’est «volatilisé».

    L’énigme Jack Ma: disgrâce d’un milliardaire chinois

    Le fondateur de l’empire Alibaba a disparu depuis octobre 2020. Une « volatilisation » inquiétante qui rappelle le sort d’autres hommes d’affaires réduits au silence par le pouvoir communiste. Mais où est donc passé Jack Ma ?

  • Une étude française récente montre que les chats domestiques s’attaquent à 200 espèces animales différentes.

    Mon chat, ce serial killer

    Super-prédateurs des jardins, nos matous ont un impact réel sur la biodiversité qui nous entoure. Ils tuent des milliers d’oiseaux ou de petits mammifères. Conseils.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern