Fabrice Du Welz en «Adoration»: «Un choix risqué de donner cette dimension sexuelle avec des héros si jeunes»

Isopix
Isopix

« Adoration » s’ouvre sur une citation de Boileau-Narcejac. Leur univers fait-il partie de vos références ?

Quand je préparais le film, l’un des coproducteurs m’a envoyé un court-métrage de Franju que je ne connaissais pas, « La première nuit », qui ouvre sur cette citation. C’est un film à hauteur d’enfants, avec un chassé-croisé dans le métro parisien d’après-guerre. J’en ai aimé la dimension onirique, la projection amoureuse. Et je me suis dit que cette...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
  • Face au coronavirus, soutenons nos héros

    Le personnel médical est mobilisé pour faire face à la pandémie : ici un transfert de patient à l’hôpital liégeois MontLégia.

    Des centaines de personnes, dans les hôpitaux et ailleurs, se mobilisent pour vaincre l’épidémie qui frappe notre pays. Envoyez-leur vos messages de soutien via votre magazine.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern