À la télé ce soir: les blinds de «The Voice Kids» ou le téléfilm réussi «La loi de Julien» (vidéos)

À la télé ce soir: les blinds de «The Voice Kids» ou le téléfilm réussi «La loi de Julien» (vidéos)
DR

The Voice Kids, à 20h20 sur La Une

L’émission met en scène les jeunes talents de 8 à 14 ans pour leur donner une chance de prouver l’étendue de leur fibre artistique. Pour cette 3e semaine, les blind auditions continuent dans l’allégresse. C’est une expérience inoubliable, empreinte d’une certaine folie et pleine de surprises qui permet de réunir des jeunes face à la caméra.

La loi de Julien, à 21h05 sur France 3

Julien Meunier, avocat pénaliste, est infiniment reconnaissant à Irène Delamarche, une femme d’affaires fortunée, de l’avoir adopté à la mort de ses parents. Aussi prend-il la défense de Cyril, le fils d’Irène, lorsqu’il est soupçonné du meurtre de sa maîtresse. Il ignore qu’il va se faire piéger…

Les étoiles de Dominique Deprêtre

Un singe en hiver, à 21h05 sur La Trois – Trois étoiles

de Henri Verneuil (1962)

La rencontre mythique et restée unique entre Gabin et Belmondo, les deux acteurs fétiches du grand réalisateur d’origine arménienne, dont les assistants de circonstance se nommaient Claude Pinoteau et Constantin Costa-Gavras. Des dialogues de Michel Audiard aux notes de Michel Magne, un vrai feu d’artifice en matière de cinéma jubilatoire. La performance reste exceptionnelle tant le roman d’Antoine Blondin était réputé non transposable à l’écran.

Chez nous, à 00h25 sur France 3 – Trois étoiles

de Lucas Belvaux (2017)

Le « p’tit Belge » qui a osé faire ce qu’aucun cinéaste de l’Hexagone ne se serait permis : inutile de dire qu’outre-Quévrain, où le titre est apparu deux mois avant les dernières présidentielles, l’ouvrage a bel et bien déclenché toute la polémique à laquelle on était en droit de s’attendre. Sur un plan strictement politique, le portrait non voilé des méthodes du FN est sans aucun doute pertinent, à travers une fiction… diaboliquement bien ficelée. On y est. Car c’est bien sur le plan artistique que le dernier film de l’auteur de « La raison du plus faible » a de quoi convaincre sans réserve.

Salt, à 20h00 sur Club RTL – Deux étoiles

de Phillip Noyce (2010)

Auteur des deux adaptations de Tom Clancy jouées par Harrison Ford (« Jeux de guerre » et « Danger immédiat »), de « Bone Collector », de l’excellent « Calme blanc » et du savoureux « Quite American », le réalisateur australien retrouve une fois de plus son domaine de prédilection avec ce thriller d’espionnage « à l’ancienne » sans vraie surenchère au niveau des effets spéciaux ni invraisemblances outrancières. Avec Angelina Jolie en tête d’affiche, on s’attendait pourtant au pire.

Hunger Games : la révolte, 1re partie, à 20h15 sur Plug RTL – Deux étoiles

de Francis Lawrence (2014)

On change radicalement de décor par rapport aux deux premiers épisodes. L’action se passe majoritairement dans les bunkers du District 13 et du Capitole, autant d’endroits glauques à souhait, à l’image d’un script dramatique au possible, bien dans la lignée de la grande majorité des films de super-héro(ïne)s contemporains. Comme pour « Harry Potter », l’avant-dernier long-métrage sert surtout à faire patienter jusqu’au bouquet final en compagnie de Jennifer Lawrence et de Donald Sutherland désormais opposés jusqu’à ce que mort s’en suive…

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern