Aux États-Unis, les services météo avertissent les habitants: gare aux chutes d’iguanes à cause du froid

Un iguane repéré près de Miami, en décembre 2017.
Un iguane repéré près de Miami, en décembre 2017. - BelgaImage

« Ce n’est pas le genre de prévisions qu’on propose habituellement, mais ne soyez pas surpris si vous voyez des iguanes tomber des arbres ce soir », ont prévenu les services météo de Miami en marge de la soirée de ce mardi 21 janvier. Difficile d’imaginer pareille annonce sur la RTBF ou sur RTL. Nul doute qu’en Floride, ce genre d’information n’est pas non plus monnaie courante.

Et pourtant, cette potentielle pluie d’iguanes s’explique. Les températures actuelles, dans le sud-est des États-Unis, sont particulièrement fraîches pour la saison : 10 à 15 ºC en moins que la normale, avec des risques de gel comme le pointe CNN, relayé par franceinfo. Or les iguanes dorment souvent dans les arbres et ont tendance à rentrer dans un état d’endormissement quand les températures descendent sous les 7 ºC. Dès 10 ºC, ils ont tendance à s’immobiliser.

Résultat, il est donc possible que certains reptiles tombent des arbres. Cette tactique biologique leur permet de lutter contre le froid en attendant que leur corps puisse à nouveau se réchauffer. Pour combattre l’hiver, certains iguanes oublient les arbres et se construisent des terriers. Ou font le choix de vivre près des plans d’eau, lieux réputés plus chauds.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern