Marion Cotillard s’engage pour la planète en Antarctique

Marion Cotillard s’engage pour la planète en Antarctique
BelgaImage

Ne vous détrompez pas : Marion Cotillard est bel et bien au milieu des manchots. Précisons tout de suite que l’actrice n’a pas décidé du tourisme et n’a pas non plus confondu une plage française avec une banquise polaire. Le voyage se veut beaucoup plus sérieux. Aux côtés de l’acteur suédois Gustaf Skarsgård et de la Chinoise Ni Ni, la Française a embarqué à bord de l’Arctic Sunrise de Greenpeace afin de montrer les effets du réchauffement climatique.

La biosphère marine menacée

Les trois acteurs accompagnent ainsi des scientifiques pour mieux se rendre compte de l’état de la pollution dans ses terres pourtant loin de tout. « L'Antarctique devrait être une contrée sauvage totalement préservée, hors de portée des impacts humains, mais même les endroits les plus reculés de notre planète changent à un rythme alarmant. Je suis ici pour témoigner de cet environnement fragile, où vivent des manchots, des baleines et des phoques. Leur habitat, les océans, doit être protégé », a expliqué Marion Cotillard dans un communiqué émis par Greenpeace.

Malgré ce vœu, le constat est sans appel : les océans, aussi grands soit-ils, comportent des microplastiques jusqu’au royaume des manchots. « Cette mission a pour but d'éveiller les consciences, pour que les gens réalisent à quel point il est important de protéger [les océans] », précise Marion Cotillard lors d’une interview au « Parisien ».

Ce n’est pas la première fois que l’actrice accompagne une mission de Greenpeace. Cela fait 20 ans qu’elle s’engage à leurs côtés et en 2010, celle-ci est partie au Congo pour y constater les effets de la déforestation. Cette mission en Antarctique lui permet d’aborder cette fois-ci une autre facette de la menace du réchauffement de la planète. Greenpeace est d’ailleurs en pleines négociations afin de créer des réserves marines.

« C'est la première fois que je vis sur un navire, c'est très enrichissant de passer du temps avec l'équipage de Greenpeace et les scientifiques qui font un travail crucial pour comprendre les menaces qui pèsent sur les océans, comme le changement climatique, la pêche industrielle et la pollution plastique. Notre planète est une planète bleue: l'océan couvre plus de surface que tous les continents réunis, et nous avons tous la responsabilité de la protéger », dit-elle dans le communiqué de Greenpeace.

Une fois revenue devant les caméras, Marion Cotillard doit bientôt incarner Cléopâtre dans un nouveau film d’« Astérix et Obélix ». L’épisode se passera en Chine et sera réalisé par son compagnon, Guillaume Canet.

 
  • Les supporters de Trump n’en reviennent pas : ils sont dans le Capitole et ont stoppé la réunion des parlementaires.

    Le jour de honte des États-Unis

    Le dernier baroud de déshonneur du président Trump : envoyer ses partisans envahir le Congrès. La démocratie américaine a résisté.

  • Le charismatique fondateur d’Alibaba s’est «volatilisé».

    L’énigme Jack Ma: disgrâce d’un milliardaire chinois

    Le fondateur de l’empire Alibaba a disparu depuis octobre 2020. Une « volatilisation » inquiétante qui rappelle le sort d’autres hommes d’affaires réduits au silence par le pouvoir communiste. Mais où est donc passé Jack Ma ?

  • Une étude française récente montre que les chats domestiques s’attaquent à 200 espèces animales différentes.

    Mon chat, ce serial killer

    Super-prédateurs des jardins, nos matous ont un impact réel sur la biodiversité qui nous entoure. Ils tuent des milliers d’oiseaux ou de petits mammifères. Conseils.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Maltraitance des seniors: l’enquête choc sur les homes

    RTBF

    La RTBF plonge dans les coulisses des homes et en dévoile les travers : finances opaques d’un côté, maltraitance envers les personnes âgées de l’autre. Mais pour que la vie de nos aînés ne bascule pas dans la détresse, des moyens de prévention existent. À découvrir le mercredi 20 janvier à 20h20 sur La Une.