Magritte du cinéma : une blague sur la famille royale passe mal auprès du prince Laurent

Magritte du cinéma : une blague sur la famille royale passe mal auprès du prince Laurent
BelgaImage

La blague n’a manifestement pas fait rire tout le monde. Lors de la soirée des Magritte du cinéma, l’humoriste Kody Kim s’est tenté à faire une allusion à l’actualité de la famille royale. Mais s’il voulait faire divertir celle-ci, le visage impassible du prince Laurent lui a prouvé qu’il n’en est rien.

Grimaces et airs gênés

C’est lorsqu’il est question du film « Seule à mon mariage », en compétition lors de la soirée, que le maître de cérémonie fait sa tentative. Il évoque alors la reconnaissance de paternité faite par Albert II envers Delphine Boël il y a quelques jours : « C’est l’histoire bouleversante de la mère de Delphine Boël », dit Kody Kim en parlant du long-métrage. Le film évoque l’histoire d’une jeune Rom qui vit seule avec sa grand-mère et son bébé.

Cette blague sur celle qui s’avère être la sœur biologique du prince Laurent a laissé de marbre ce dernier. Sa fille, Louise, présente à ses côtés, montre elle aussi des signes de gêne. Face à l’embarras provoqué dans les rangs royaux, l’humoriste essaye de rebondir : « C’est trop tôt ? », dit-il.

Le prince Laurent est habitué au fait d’être la cible de certaines blagues des maîtres de cérémonie des Magritte. Cela ne l’a pas empêché de revenir chaque année pour assister à la remise des récompenses belges du cinéma. En 2019 par exemple, Alex Vizorek avait déjà abordé le cas de Delphine Boël mais aussi les problèmes personnels du prince Laurent. « Après tout, vous êtes un peu comme le cinéma belge, vous vous plaignez toujours de ne pas recevoir assez d'argent », avait-t-il dit. Cette fois-là par contre, Vizorek avait réussi à arracher un sourire au prince.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern